Semi-conducteurs : TSMC double Intel à la course au 7 nanomètres

Le fondeur taïwanais TSMC met le turbo. Il compte ainsi tester des chaînes de production de composants gravés en 7 nm dès le premier semestre 2017. La production en masse de telles puces devrait être effective dès la première moitié de l’année 2018.

Selon le co-CEO de la société, Mark Liu, le 7 nm se veut la suite logique du 10 nm, avec plus de 95 % d’équipements en commun. « N7 est une extension de la technologie N10, avec plus de 60 % de gain de densité et de 30 % à 40 % de réduction de la consommation d’énergie », explique-t-il.

Intel marque le pas

La société coupe l’herbe sous le pied d’Intel. TSMC va ainsi proposer le 10 nm en masse fin 2016, puis le 7 nm en 2018. Intel a pour sa part reculé la sortie du 10 nm à début 2017, et reste discret sur son successeur. Le géant américain des semi-conducteurs semble donc un peu à la traîne. Chose d’autant plus logique que les investissements dans les usines de nouvelle génération deviennent colossaux, les améliorations de la finesse de gravure faisant exploser le coût des équipements.

À noter, autant le 10 nm proposé par TSMC devrait, pour l’essentiel, viser le marché de la mobilité, autant le 7 nm ajoutera une autre corde à son arc : les composants de haute performance. Voir à ce propos notre précédent article « TSMC proposera des puces ARM 7 nm pour datacenters ».

À lire aussi :
Intel : coup de frein dans le développement des nouveaux processeurs
Samsung délivre ses composants DDR4 3200 MHz gravés en 10 nm
Processeurs : TSMC démarre ses tests sur le 10 nm

Recent Posts

BI : AWS vient côtoyer Microsoft et Salesforce au Magic Quadrant

AWS fait son entrée au Magic Quadrant de la BI. Le trio Microsoft-Tableau-Qlik domine toujours…

2 heures ago

LastPass : la sécurité malgré les trackers ?

Pointé du doigt pour l'usage de modules de suivi dans son application Android, LastPass se…

17 heures ago

5G : HPE Open RAN Solution Stack est dévoilé

Le groupe HPE ambitionne d’ouvrir la voie au déploiement à grande échelle de spécifications RAN…

20 heures ago

Darkside et Defray : des ransomwares sur ESXi

CrowdStrike attire l'attention sur Darkside et Defray, deux ransomwares qui ciblent les serveurs VMware ESXi.

21 heures ago

APOLLO : quand l’IA vient en aide à l’IA

Google Research a développé APOLLO, framework destiné à optimiser la conception des puces dédiées à…

24 heures ago

Voitures électriques : Huawei va-t-il se convertir en constructeur ?

L'agence de presse Reuters affirme que Huawei serait en passe de se lancer dans la…

4 jours ago