Semiconducteurs : AMD bondit

Régulations

Les revenus d’Intel chutent de 12%, selon le bilan annuel du Gartner

Les études concernant le bilan 2006 du marché des semiconducteurs se suivent et se ressemblent pour Intel. Certes, le géant américain conserve la première place mondiale, mais le fondeur a traversé l’année dernière une passe difficile.

Harcelé par la concurrence, le groupe voit ses ventes reculer de 12% selon le Gartner à 30,4 milliards de dollars. Sa part de marché s’établit à 11,6%.

Intel précède Samsung qui consolide sa place de challenger grâce des ventes en hausse de presque 10% à 20 milliards de dollars. Le sud-coréen revendique une part de marché de 7,7%.

Texas Instruments, leader des puces pour téléphones mobiles conserve sa troisième place. Ses ventes progressent de 18,4% pour une part de 4,7%.

Toshiba se place 4e et gagne deux rangs : ses ventes bondissent de 9%. Il est suivi de STMicroelectronics. Le fondeur franco-italien conserve sa 5e place malgré des ventes en hausse de 11%. Sa part de marché est de 3,8%.

L’allemand Infineon passe de la 4e à la 6e place et Renesas Technology gagne une place et atteint le 7e rang.

La palme de la progression revient sans surprise à AMD qui bondit de la 14e à la 9e place avec des ventes en hausse de 86%, notamment grâce au rachat d’ATI.

Au total, selon le Gartner, le marché mondial des semiconducteurs a progressé de 10,2% en 2006 porté par les mémoires DRAM utilisées dans l’électronique grand public, pour un chiffre d’affaires de 262,6 milliards de dollars.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur