Semiconducteurs : les analystes pourraient s’entendre sur leurs prévisions !

La société américaine Semico Research, spécialisée dans les études de marché sur les semiconducteurs, vient de réviser à la baisse ses prévisions de croissance pour 2003. Prenant en compte les incertitudes liées au conflit contre l’Irak, elle a ramené sa prévision de croissance de 25% à 23%.

Si tous les analystes s’entendent à reconnaître que le marché des semiconducteurs devrait enregistrer une croissance des ventes en 2003, les chiffres avancés varient quasiment du simple au triple. Entre Gartner Dataquest, qui prévoit une croissance des ventes des semiconducteurs de 8,9%, la Semiconductor Industry Association à 19,8%, et Semico à 23%, la majorité des prévisions des autres analystes se situe entre 10% et 15%. À qui pouvons-nous nous fier ? Il reste que le marché semble se reprendre, aux vues des annonces de ses différents acteurs, qu’il reste malgré tout tendu avec la crise irakienne, et que l’année 2003 est une étape avec la confirmation du lancement des nouvelles technologies 3G et téléphonie mobile, et l’arrivée attendue des processeurs 64bits, et des nouvelles architectures qui vont les accueillir, chez les fondeurs et constructeurs informatiques. La tendance est bien à la hausse, mais le report des investissements informatique ne s’est pas encore inversé, et les fabricants continuent de s’affronter sur les prix.