S’envoyer en l’air.com – ou presque

Régulations

Ou comment un bellâtre américain propose d’agrémenter nos voyages en avion. Via un site pas désintéressé du tout…

J’adore les trous d’air” – pourrait être son slogan idéal. C’est nouveau, c’est sur www.airtroductions.com, et ça permet de choisir son voisin ou sa voisine le temps d’un vol! Les avions vont donc nous changer la vie en se métamorphosant en lieux de vie délibérement conviviaux. Et la queue devant les toilettes de s’allonger inlassablement! “Les gens pourront enfin trouver quelqu’un qui leur corresponde. Imaginez les multiples réussites qui peuvent en découler, sur les plans professionnels ou personnels” s’exalte, sans humour, Peter Shankman, fondateur du site, qui se présente comme un rescapé de l’ennui des liaisons régulières ou irrégulières… Aujourd’hui, cet américain taillé comme un surfeur prend la pose aux côtés de Miss Texas (et l’article ne raconte pas comment leur rencontre a pu être arrangée avant le vol). Pigeon vole Pour faire des voyages de rêve -ou plus trivialement s’assurer d’une personne avec qui partager le taxi à l’arrivée- c’est simple comme bonjour : il suffit, une fois son billet acheté, de courir s’inscrire sur le site, d’y coller sa trombine en y expliquant sa passion pour le théâtre baroque ou les orchidées, ou tout ce que l’on peut escompter de la sollicitude d’un voisin ou d’une voisine d’avion. Quelques clics rapides enregistrent vos goûts et préférences -martini dry ou un coca light-, ce qui permet de remplir rationnellement le critère de “compatibilité” entre soi et les quelque 1900 autres pigeons voyageurs inscrits sur le site à travers le monde. Car, petit détail: pour les contacter, il faut payer! Par ici la caisse, c’est cinq dollars. Et si, par un regrettable hasard, l’élu(e) voyageait sur une île ou continent lointains, il vous faudra alors espérer qu’il ou elle en vaille vraiment le détour…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur