Serveur: Dell lance son Viking à l’assaut de la consommation électrique

CloudServeurs

Avec le DCS Viking, Dell propose un châssis embarquant jusqu’à 12 serveurs à taille réduite. Une architecture à application unique promettant d’importantes économies d’énergies.

Dell vient d’enrichir son offre de solutions data center. Le constructeur annonce le lancement du DCS Viking. Il s’agit d’une solution châssis 3U offrant jusqu’à 12 serveurs mini lames ou ardoises (slate) extractibles à chaud. Une version à 8 serveurs est également proposée.

Chaque serveur s’architecte autour d’une plate-forme mono socket alimentée par un processeur double ou quadri cœur Intel Xeon 3400 (Lynnfield ou Clarkdale). Chaque lame peut embarquer jusqu’à quatre disques durs (potentiellement une capacité de 8 To donc) pour 16 Go de mémoire vive. Deux connecteurs gigabit Ethernet en frontal s’accompagnent, en option, d’un port de gestion de la lame. L’ensemble des «ardoises» peuvent également être pilotées depuis un port général intégré au châssis. En option également.

Les alimentations se retrouve sur le frontal également ce qui évitera d’accumuler les sources de chaleur à l’arrière des châssis. Selon Dell, cela permettrait de réduire de 80% le nombre de ventilateurs dédiés au refroidissement et jusqu’à 50% la consommation électrique nécessaire à leur fonctionnement.

Avec le Viking, Dell vise le marché des hébergeurs, data centers et des entreprises qui ont des contraintes de densité en regard d’une puissance de calcul et une consommation énergétique optimisée pour effectuer du stockage et/ou de l’applicatif Web 2.0. L’idée étant de faire fi de la virtualisation en proposant un OS (voire une application) par serveur. Malgré tout, Dell promet des économies sur la facture électrique avec une solution « à un prix attractif » qui reste à publier.

La conception de cette nouvelle solution a nécessité un an de travail, notamment avec Intel. Le DCS Viking complète l’offre à consommation réduite amorcée en 2009 avec le serveur XS11-VX8 (Fortuna) équipé des processeurs VIA Nano.

Avec le DCS Viking, Dell propose un châssis embarquant jusqu’à 12 serveurs à taille réduite. Une architecture à application unique promettant d’importantes économies d’énergies.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur