Serveurs : HP et IBM creusent l’écart -selon Gartner

Régulations

La croissance du marché ne profite pas à Dell qui perd des points

Le marché des serveurs reste en bonne forme. Selon l’institut Gartner, les ventes mondiales ont progressé de 6% au premier trimestre 2007 par rapport à la même période 2006, représentant 2,1 millions d’unités pour un chiffre d’affaires en hausse de 4,5% à 12,9 milliards de dollars.

Les ventes de serveurs fonctionnant avec des microprocesseurs Intel ont renoué avec la croissance au premier trimestre après une pause au quatrième trimestre 2006.

Les ventes de serveurs sous Unix ont reculé de 15,5% en volume, générant un chiffre d’affaires en baisse de 1,5%.

Côté fabricants, en unités vendues, HP consolide sa place de leader avec une part de marché de 30% (+ 3 points), un niveau qu’il n’avait plus atteint depuis 2002. Dans le même temps, Dell voit sa part baisser de 21,7% à 21,1%. Le groupe texan accumule donc les difficultés après un trimestre médiocre dans les ventes de PC.

IBM prend la troisième place du podium, selon l’étude, avec une part de marché de 14%, contre 15% au premier trimestre 2006. Fujitsu, via sa coentreprise avec l’allemand Siemens, arrive quatrième avec une part de marché stable, à 3,8%.

A la cinquième place, Sun Microsystems voit sa part de marché baisser à 3,7% contre 4,4% un an plus tôt.

Le classement est sensiblement différent en valeur. IBM prend la première place avec des revenus trimestriels serveurs de 3,8 milliards de dollars (+8,4% en un trimestre) soit une part de 29,8%. Il est talonné par HP qui a généré 3,6 milliards de dollars (+5,4%), soit une part de 28,2%. Dell prend la 3e place avec des revenus de 1,4 milliard de dollars et une part de 11,2%.

Suivent Sun et Fujitsu Siemens dont les ventes trimestrielles sont les seules à baisser.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur