Serveurs Sun : Andy Bechtolsheim en dit plus

Régulations

Le co-fondateur de Sun Microsystems revient sur le devant de l’actualité avec l’annonce des nouveaux serveurs Sun Fire X sur base AMD Opteron

Il avait quitté Sun, dont il est l’un des co-fondateurs, pour se lancer dans la création de serveurs sur architecture AMD Opteron. Il revient aujourd’hui sur le devant de l’actualité, racheté par Sun, et place ses fortes compétences au service de la stratégie des serveurs Opteron du constructeur.

Andy Bechtolsheim n’est pas un grand communicant. Il cherche ses mots, ferme les yeux sous ses épais sourcils blancs à la recherche du nom des composants techniques qui vont étayer ses réponses, puis s’exprime vite. Ses yeux pétillent lorsqu’il se lance dans ses “démos technos”. Car Andy Bechtolsheim a été par ses compétences l’un des acteurs du succès de Sun Microsystems, qui mise gros sur lui pour relancer la machine et accompagner ses ambitions sur le marché concurrentiel des serveurs x64. Un pari en partie gagné lorsqu’on observe les derniers nés d’Andy, la nouvelle gamme de serveurs Sun Fire X sur base AMD Opteron. Mais pourquoi donc AMD ? “A l’époque, AMD était le seul à proposer une technologie qui dépasse celles d’Intel. L’Opteron présentait une opportunité de développer des serveurs avec des technologies avancées. Et ce processeur délivre plus de puissance. Il nous a permis de créer les meilleurs serveurs du marché“. Andy Bechtolsheim reste fidèle à ses origines, et en particulier à l’OS maison de Sun. “Sun a travaillé à l’optimisation de Solaris sur la plate-forme Opteron, jusqu’à l’optimisation de la gestion des mémoires ‘caches’. Avec Solaris 10 sur nos nouveaux serveurs Sun Fire x64, face aux serveurs aux standards de l’industrie, nous consommons un tiers de la puissance, pour une fois et demi plus de performances, et un prix réduit de moitié par rapport à un serveur quatre voies comparable chez Dell“. Décidément, Dell est bien la cible que vise Sun avec ses nouveaux serveurs. Logiquement puisque Sun copie la stratégie commerciale agressive du numéro un mondial des PC. La gamme Sun Fire X s’annonce la moins chère du marché ! Mais revenons à la technologie des nouveaux serveurs, dont Andy Bechtolsheim revendique en grande partie la paternité. Quel est l’apport de Sun à la technologie AMD Opteron ? “Le processeur Opteron d’AMD est plus puissant que le processeur Xeon d’Intel. Aussi pouvons-nous exécuter plus d’opérations avec un processeur AMD qu’avec un processeur Intel pour la même puissance. Mais le ‘dual core’ est plus lent que le ‘mono core’. Nous avons donc optimisé l’environnement de l’Opteron, amélioré son chipset“. “Nous voulons être capables de supporter les CPU les plus rapides qui arriveront dans le futur“. Andy Bechtolsheim nous confirme que les relations entre Sun et AMD vont jusqu’au développement de processeurs ou de ‘chipsets’ spécifiques. “Un autre facteur de différenciation avec des systèmes comparables porte sur le fait que nous aurons les taux de vitesse d’horloge et de transfert les plus rapides qu’AMD soit capable de fournir“. Et à propos de futur, qu’est-ce que Sun nous réserve ? “Nous n’avons pas tout annoncé aujourd’hui. Nous avons un serveur à 8 ‘sockets’ Opteron qui sera présenté plus tard, pour aller jusqu’à 16 voies (avec des processeurs ‘dual core’). Avec 8 processeurs ‘multi core’, nous offrons à nos clients la possibilité de standardiser les serveurs x64 sur l’ensemble de leur infrastructure IT. Le ‘chipset’ PCI deviendra dans le futur un PCI Express, afin de continuer à proposer le meilleur I/O. En revanche, pas de ‘fibre channel’: c’est trop cher“. Il reste cependant un point faible dans la stratégie du constructeur: les compilateurs. Jusqu’à présent, les architectes d’AMD en 32 bits bénéficiaient des compilateurs d’Intel. Mais avec les technologies x64, qu’il s’agisse des retards pris ou de la volonté de limiter l’ouverture de ses technologies, les compilateurs d’Intel ne sont plus aussi efficaces sur l’Opteron ! “Sun développe donc ses compilateurs pour Solaris. Et dans le futur, le constructeur portera l’Opteron sur ses systèmes de stockage“.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur