Services hébergés : Star Technology rejoint Claranet

CloudRégulations
services-herberges-star-technology-claranet

Le Britannique Claranet étoffe son portefeuille de solutions cloud avec le rachat de son compatriote Star Technology, fournisseur de services hébergés pour le marché des entreprises. Montant engagé : 68 millions d’euros.

Deal 100% britannique dans le cloud. Avec 17 ans d’expérience dans la fourniture de services hébergés à destination des entreprises, Star Technology a tapé dans l’oeil de Claranet, qui a procédé à l’acquisition de sa maison mère STH Limited.

Une transaction chiffrée à 55 millions de livres sterling, soir 68 millions d’euros, en numéraire. Au-delà de leur proximité géographique, les deux sociétés revendiquent des synergies stratégiques qui auraient de longue date motivé leur rapprochement.

A son offre IaaS (Infrastructure as a Service) combinant serveurs, stockage, réseaux et outils de virtualisation, Claranet va pouvoir intégrer un écosystème de communications unifiées, des composantes de sécurité et des applicatifs dits convergents, dont la télédistribution peut en l’occurrence s’effectuer sur desktop et mobile.

Le savoir-faire est compris

Un transfert de technologies, donc, mais aussi de personnel. Sur le principe de « l’acquisition-embauche » (acqui-hire) popularisé dans la Silicon Valley, les équipes de Star Technology, notamment les deux frères cofondateurs Ben et Jos White, poursuivront leur exercice au siège social (situé à Reading) et dans les bureaux implantés à Gloucester, Manchester, Londres et Birmingham.

Il n’est toutefois pas acquis que l’intégralité des 250 salariés soient reconduite. A terme, la structure résultant de cette fusion avec Claranet comptera quelque 700 employés, répartis entre le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Espagne et le Portugal.

Des ambitions européennes

Une migration également applicable aux contractants de Star Technology, parmi lesquels des références tels le constructeur aéronautique Airbus et l’ONG Amnesty International. Cette incorporation rehaussera à 4500 le nombre de clients que gérera la nouvelle entité, dont le chiffre d’affaires prévisionnel sur l’année 2013 est annoncé à 120 millions de livres (148 millions d’euros). Celui de Star Technology devrait s’élever à 62 millions d’euros sur l’exercice 2012.

Ainsi que le suggère Charles Nasser, CEO et fondateur de Claranet, le marché du cloud computing croît à mesure que les entreprises adoptent des schémas de virtualisation et externalisent tout ou partie de leurs applications métiers, voire de leur infrastructure informatique. « Ce rapprochement va ouvrir au développement de services à valeur ajoutée, à l’échelle de l’Europe », en conclut le dirigeant.

Crédit photo : Pressmaster – Shutterstock.com


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Incollable sur les grands noms du monde IT ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur