Sex + Ben Ladden = virus Nolor

Sécurité

Nouvelle famille de virus en vogue: Nolor. Il pourrait se déployer rapidement, mais être très nuisible

Symantec lui a donné une note élevée, non par le danger qu’il représente, mais par sa capacité à se propager très vite à partir des adresses stockées sur le poste de l’internaute, dès lors que celui-ci ouvre la pièce attachée.

Surfant sur la vague de la guerre en Irak, Nolor est un ver qui se cache derrière les images attachées à des messages au titres exotiques : “run File Attach to extract:BinladenSexy.jpg…” ou “The Sexy story and 4 sexy picture of BINLADEN !Internaute échaudé n’ouvre plus les messages grossiers Jugé peu sérieux, Nolor n’a pas rencontré un très grand succès. Non qu’il ait été repéré dès son apparition par les anti-virus, mais tout simplement par la vigilance des internautes, qui commencent à intégrer la notion de danger associée aux fichiers attachés qui accompagnent des emails douteux ou exotiques. Sans oublier les entreprises et administrations, dont les les ‘fire-walls’ (ou pare-feux de sécurité) interdisent l’accès aux réseaux d’emails accompagnés de fichiers attachés exécutables.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur