SFR lancera la 4G LTE à Lyon en novembre

4GRéseaux

En lançant le premier la 4G et en concentrant ses efforts sur la 3G à 42 Mbit/s, SFR mise sur le très haut débit mobile et ses offres premium.

SFR a bien l’intention de tirer les marrons du feu de ses investissements annuels de 1,5 milliard d’euros dans son réseau (mobile et fixe). Notamment dans le LTE (Long Term Evolution). L’opérateur annonce l’ouverture de son offre 4G sur Lyon le 28 novembre prochain.

SFR devrait donc s’inscrire comme le premier opérateur 4G en France alors que les premières offres commerciales n’étaient pas attendues avant le début de l’année prochaine. Le réseau 4G de la filiale de Vivendi s’ouvrira sur le reste du territoire courant 2013, dont Montpellier, autre site d’expérimentation du LTE. Mais l’opérateur n’a, pour l’heure, pas de calendrier public à communiquer.

La 4G sur Paris fin 2013 ?

Sur Paris, les choses se débloquent. « Nous venons de trouver un accord avec la mairie de Paris », confie Alexandre Wauquiez, directeur marketing réseau chez SFR. Jusqu’à présent, le litige portait sur la puissance émise par les antennes LTE. « La mairie ne voulait pas de puissance supplémentaire par rapport à aujourd’hui », précise le responsable. Ce terrain d’entente trouvé (probablement autour de 7 v/m par antenne), il restera à remplacer les centaines d’antennes qui couvrent actuellement la capitale pour les nouvelles supportant l’ensemble du spectre de radiocommunication, du GSM à la 4G. Ce qui se fera site par site et devrait prendre une bonne année. Pas de 4G sur Paris avant fin 2013, donc.

Si SFR s’inscrit comme, probablement, le premier opérateur à lancer la 4G en France, il mise aussi sur l’offre du Dual Carrier pour séduire les clients. Le réseau 3G à 42 Mbit/s (DC-HSDPA+) couvrira 60 % de la population à la fin de l’année. Et il se traduira dans des offres premium Carrés à 2 Go, 4 Go et 6 Go de données par mois (appels illimités) pour moins de 50, 70 et 90 euros respectivement (avec réduction de 10 à 15 euros en mode multipack comprenant un abonnement fixe sur box SFR, la Neufbox ayant définitivement disparu du catalogue).

Ces formules Carrés haut de gamme s’accompagnent de l’offre double SIM (pour la tablette) et de 2 Go de service cloud en partenariat avec Dropbox. Les clients bénéficieront également des services Gold et Platine pour un support plus personnalisé qu’avec les services de base : renouvellement possible du mobile tous les 18 mois, envoi à domicile d’un téléphone en cas de panne, accès prioritaire dans les boutiques et, pour le service Platine, un contact humain direct sans passer par le serveur vocal (avec rappel du client en cas d’encombrement). Bref, on en a pour son argent (même si le meilleur support est toujours celui que l’on n’a pas besoin d’appeler).

SFR mise aussi sur la 3G Dual Carrier

La 3G DC s’adresse donc aux utilisateurs avides de débits. «« Nous faisons commencer le H+ à 42 Mbit/s », souligne Stéphane Roussel (notre photo), PDG de SFR arrivé le 28 juin dernier. Une façon de rappeler que le concurrent Orange fixe pour sa part la barre du H+ à seulement 21 Mbit/s. Le Dual Carrier est aussi un moyen d’amener progressivement les clients vers la 4G même si « il n’y a pas de différences visibles dans les usages de consommation entre la 3G et la 4G, estime Franck Cadoret, directeur général grand public et professionnel. La différence se fait surtout dans les débits montants. » Avec une infrastructure 4G, il sera alors possible de diffuser en direct sur son site ou blog une vidéo capturée depuis son smartphone.

Reste qu’à ce jour, peu de terminaux supportent la 4G ou même la 3G Dual Carrier. SFR proposera une quinzaine de modèles compatibles, dont le HTC One XL, lors de l’ouverture de son offre 4G à Lyon. « Tous nos terminaux 4G seront compatibles Dual Carrier », précise Alexandre Wauquiez soulignant ainsi la stratégie de SFR de pousser le très haut débit mobile et les forfaits premium qui les accompagnent. Pour Stéphane Roussel, « c’est un pari gagnant car le Dual Carrier est adopté par les fournisseurs de terminaux, dont l’iPhone 5 ». Il restera à vérifier que la demande suivra également.


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous l’iPhone ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur