SFR Business Team, le moteur de croissance de SFR

CloudDatacentersDSIM2MMobilitéRéseaux

Offre de communications unifiées aux TPE, cloud privé et objets connectés, et services à valeur ajoutée constitueront les leviers de croissance de SFR Business Team pour les prochaines années.

Acquisition de Telindus, partenariats internationaux étendus avec Vodafone, fusion prochaine avec Completel dans le cadre du rachat par Numericable, émergence des services cloud… une nouvelle ère s’ouvre à SFR Business Team. Et son patron, Jean-Marc Lazzari (photo), ne cache pas ses ambitions en la matière. « SFR Business Team doit être le moteur de la croissance de SFR, affirme-t-il. Nous sommes la seule alternative à l’opérateur historique aujourd’hui avec des offres similaires et un positionnement en tous points comparable. Une situation assez unique en Europe », selon lui.

Les ministères dans la poche

En témoigne l’énorme appel d’offre du RIE (Réseau interministériel de l’Etat) que vient de remporter SFR qui va ainsi interconnecter les réseaux informatiques du Minefi (Finances DGFIP, Insee, SEP), soit pas moins de 3500 sites en France. Si l’opérateur était déjà présent sur le marché des ministères aux côtés d’Orange, ce nouveau contrat « est emblématique notre présence sur le secteur public », souligne Jean-Marc Lazzari.

Pour assurer le développement de l’entreprise, le dirigeant entend s’appuyer sur les relais de croissance que sont les offres convergentes (communications unifiées et collaboration), le cloud et les objets connectés (M2M/IoT), et les services à valeur ajoutée. Trois secteurs en croissances annuelles respectives de 48%, 37% et 18% en 2013 (en revenus).

Une offre fixe sur réseau mobile

Sur les offres convergentes, l’opérateur a notamment fait évoluer son offre Pack Business pour répondre au marché des TPE. « Un marché immense », estime Jean-Marc Lazzari qu’il voit comme un véritable relais de croissance alors que le chiffre d’affaires se partage aujourd’hui équitablement entre les clients grands comptes et PME.

Les offres Entrepreneurs Initial et Intégral pour TPE s’inscrivent comme des solutions tout-en-un fixe-mobile enrichies d’un standard virtuel, de lignes “nomade” (mobile) ou “bureau” (fixe), d’un accès Internet, d’une ligne fax dédiée ou encore d’une solution de partage de données et collaboration (SFR Sync, Microsoft Office 365). Originalité de l’offre, les postes fixes sont connectés… au réseau mobile de l’opérateur, offrant ainsi une installation rapide et sans câblage. « On met le PABX historique à la poubelle, la gestion des appels se faisant dans le cloud », indique Vincent Poulbère, responsable marketing et des services télécoms.

Autres innovations à souligner : la mise à disposition d’une ligne fixe exploitable sur un smartphone dans un seul abonnement d’une part; et l’application mobile SFR Call Manager qui propose des fonctions de gestion de standard (renvoi d’appel, affichage du numéro…) depuis un smartphone iOS ou Android, d’autre part. Autant de services qui visent à simplifier la gestion des appels pour les petites entreprises.

Cloud privé au catalogue

Côté informatique en nuage, l’arrivée de l’intégrateur Telindus va permettre à SFR Business Team d’adresser les besoins en Cloud privé des entreprises. « Aujourd’hui, un opérateur télécom doit être accompagné d’un intégrateur », estime Jean-Marc Lazzari. Fort de 800 collaborateurs, l’ancienne filiale de Belgacom adresse 75% des sociétés du CAC 40 et a réalisé 241 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2013. Les services de Cloud privé complèteront ceux d’hébergement en propre de SFR (depuis ses 6 datacenters) et de serveurs mutualisés (en Iaas chez Numergy) pour composer une offre de cloud hybride toujours plus demandée par les entreprises.

Le M2M de bout-en-bout

Côté M2M où l’opérateur est présent depuis 2010, SFR revendique la première place avec une part de marché de 50% en France et entend le rester avec le développement de l’Internet des objets (IoT). Cela se traduit par exemple par le boîtier M-Alert qui, d’une simple pression, permet d’alerter un central et doté d’une communication vocal pour évoluer la criticité de la situation. « SFR fournit le service de bout-en-bout », précise Benjamin Revcolevschi, de la division Services objets et cloud. Lancé en 2013, 10 000 boîtiers ont été commercialisés à ce jour.

Derrière, c’est le développement de plateformes et d’applicatifs pour les objets connectés qui assurera le développement du marché M2M. Si ce dernier est appelé à doubler d’ici 2019, la partie projets de développement, avec une progression multipliée par six, s’inscrira comme la locomotive des objets connectés.

Un outil de monitoring réseau en mode cloud

Les offres à valeur ajoutée passent, pour leur part par l’idée de rendre autonome le client. Cela s’appuie par exemple sur les solutions de gestion des terminaux mobiles (MDM) incluses dans les forfaits mobiles. Mais aussi dans le fixe. SFR a récemment innové en lançant, en janvier dernier, Visibilité Applicative. Il s’agit d’une solution de monitoring en mode cloud qui permet d’identifier précisément les applications utilisées sur un réseau privé. « Cela donne au DSI de vérifier l’usage du réseau et de s’assurer de son bon dimensionnement en vue de l’arrivée de nouvelles applications », indique le responsable cloud. Cette solution développée en partenariat avec Cisco (pour les routeurs) et l’éditeur LivingObjects (pour l’interface de supervision) évite à l’entreprise d’avoir à déployer des équipements complémentaires. « Une offre unique aujourd’hui », insiste Jean-Marc Lazzari.

26% du marché avec Completel

Fort de ses innovations (parmi d’autres comme le service d’envoi de recommandés électronique E-Velop ou la sécurisation mobile OTP Cloud) et de ses partenariats (Vodafone pour la couverture internationale, notamment), SFR Business Team entend donc gagner des points sur le marché de l’entreprise, un marché qui devrait croître annuellement de 3%, soit 14% entre 2013 et 2018. Au final, « on va maintenir notre part de marché sur le mobile, prendre des parts [à Orange] sur le fixe et accélérer sur les services et le cloud/M2M », résume Jean-Marc Lazzari.

Aujourd’hui, SFR Business Team adresse quelque 160 000 entreprises, PME et grands comptes dont le plus gros client compte jusqu’à 450 000 salariés. Une activité qui a généré 1,7 milliard d’euros de chiffre d’affaires en 2013. La division professionnelle de l’opérateur emploi 2000 des 9000 collaborateurs du groupe. Et revendique 20% du marché français des services aux entreprises réparti entre le mobile (33% avec 6 millions de lignes mobiles) et le fixe (14%, 600 000 lignes). Une part qui passera à 26% dans le nouvel ensemble SFR-Numericable avec l’intégration de Completel et 2,5 milliard d’euros de revenus dès 2015. Si la fusion a bien lieu.


Lire également
Bruno Beaugrand : « SFR se concentre sur le Saas, laissant le Iaas à Numergy »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur