SFR expérimente un e-Book communiquant

Régulations

3G/3G+, le livre électronique pourra télécharger facimement des contenus

Alors que le gouvernement vient de lancer une réflexion sur le livre électronique, SFR occupe le terrain et annonce le lancement d’une expérimentation autour d’un e-book communiquant.

D’un format livre de poche et d’un poids de 175 grammes, le terminal pourra télécharger en 3G et 3G+ des quotidiens et des ouvrages d’actualité (SFR n’en dit pas plus). Il est doté d’un écran de 6 pouces et d’une autonomie de 10 à 15 jours selon l’opérateur.

L’offre sera lancée en partenariat avec 7 des principaux titres de presse (Les Echos, Le Monde, L’Equipe, Le Parisien, Le Figaro et L’AFP) et 7 grands acteurs du monde de l’édition (Dunod, Flammarion, Hachette, M21 éditions, Plon, Ramsay, Solar).

“Pour garantir aux éditeurs et aux écrivains une protection de leur ouvrage, l’ensemble des contenus téléchargés sur « l’e-Book SFR » est protégé par un système de DRM. Chaque appareil dispose d’un numéro de série unique, les lecteurs sont ainsi identifiés et les fichiers contenant les ouvrages sont cryptés de façon à ce que seuls les lecteurs identifiés puissent les télécharger. Il n’est ainsi pas possible de transférer un ouvrage téléchargé vers un autre e-Book ou autre support”, explique SFR.

L’expérimentation se fera auprès de 100 clients testeurs grand public, pendant trois mois jusqu’à fin septembre 2008 en accès gratuit et illimité. Il s’agira de de tester, notamment, l’ergonomie du produit, son usage en situation de mobilité et la pertinence de l’offre de contenus proposée. Les enseignements tirés du pilote permettront à SFR d’adapter son offre pour le lancement commercial en fin d’année 2008.

SFR emboîte en fait le pas à Orange qui a annoncé en avril dernier Read&Go, une offre qui combine un terminal 3G dédié et des contenus presse mis à jour automatiquement toutes les heures grâce aux réseaux haut débit mobile. Il s’agit encore d’une expérimentation mais déjà cinq grands titres participent à l’aventure : Le Monde, Le Parisien, Les Echos, L’Equipe et Télérama.

Read&Go est doté d’une capacité de stockage de 1 Go, soit plus de 200 journaux, il contient également une e-bibliothèque d’une trentaine de livres (littérature, BD, jeunesse, pratique…) mis à disposition par Feedbooks, Médiatoon (Dargaud, Dupuis, Lombard et Kana) et les éditions Mango.

Orange et ses partenaires expérimenteront Read&Go auprès de 150 testeurs recrutés parmi leurs publics pendant deux mois en accès gratuit et illimité.

Ces offensives illustrent la montée en puissance des objets communicants et notamment des livres électroniques. Les géants de l’édition commencent à le comprendre. Le groupe Hachette a récemment acheté Numilog, un spécialiste du livre numérique.

Selon le syndicat national des éditeurs, le chiffre d’affaires totale des éditeurs sur les produits numériques se limite pour le moment à 36,7 millions d’euros sur un chiffre d’affaire global de 3 milliards d’euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur