SFR pousse le débit du HSDPA

Régulations

L’opérateur mobile a présenté des démos permettant une vitesse supérieure à
3,5 Mb/s

Enfoncée la 3G ? SFR tient à conserver son avance dans le haut débit mobile avec son offre HSDPA (High Speed Downlink Packet Access) ou 3G+. S’étant lancé plusieurs mois avant Orange, la filiale de Vivendi annonce aujourd’hui avoir dopé le débit de cette évolution de l’UMTS.

L’opérateur a présenté des démonstrations de services dans son Happy Zone Kfé (à Paris) avec un débit théorique pouvant atteindre jusqu’à 3,4 Mb/s, soit un débit deux fois plus rapide que la première version de HSDPA lancée par SFR en mai 2006.

Il s’agit de démonstrations mais SFR annonce une montée en puissance du débit de son offre commerciale dès la fin de l’année 2006 sur plusieurs sites des agglomérations couvertes en 3G+, suivi d’un déploiement progressif sur son réseau 3G+. Aujourd’hui, le débit ‘officiel’ et maximum du HSDPA chez SFR est de 1,8 Mb/s.

Le groupe continue à occuper le terrain et affirme sa position de précurseur. SFR estime que le HSDPA devrait vite s’imposer chez les profesionnels nomades et dans le grand public avec un débit au minimum trois plus élevé que la 3G (384 kb/s).

D’autant plus qu’il promet une couverture de 65% de la population avant la fin de l’année. “A la fin de l’année, tout notre réseau 3G sera en HSDPA, il n’y aura plus de distinction”, a déclaré Frank Esser, p-dg de SFR. A l’origine, il ne prévoyait qu’une couverture de 38% à fin 2006.

Mais, entre temps, Orange a sorti l’artillerie lourde lors du lancement de son offre en septembre. Par ailleurs, la filiale de France Télécom annonce également des contenus spécifiques au HSDPA, alors que SFR ne communique pour l’instant que sur la vitesse de téléchargement améliorée.

La concurrence entre Orange et SFR risque d’être rude. D’autant plus qu’ils seront rejoints par un troisième larron, en la personne de Bouygues Telecom qui prévoit un lancement du HSDPA au premier trimestre 2007.

Le Forum UMTS table sur pas moins d’un milliard d’utilisateurs HSDPA à l’horizon 2012. À cette date, le trafic HSDPA par utilisateur sera neuf fois supérieur à celui des autres abonnés. “La technologie HSDPA renforcera le s uccès de la 3G en apportant le supplément de capacité nécessaire au décollage du marché des applications mobiles haut débit” souligne Vincent Poulbere, analyste senior chez Ovum.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur