SFR premier à initier la hausse des prix de l'accès Internet

Réseaux

SFR pourrait prochainement lancer une nouvelle offre ADSL triple play à 34,90 euros. La hausse tarifaire se justifierait par de nouveaux services.

Xavier Niel l’avait évoqué. Selon le patron d’Iliad, le prix de l’accès Internet allait augmenter en France. SFR risque de lui donner raison. Selon ElectonLibre.info, l’opérateur envisage de lancer cet été une offre triple play

dite Premium à 34,90 euros par mois au lieu de 29,90 euros actuellement (en zone dégroupée).

A ce tarif, l’abonné bénéficiera toujours de l’accès Internet haut débit (ou très haut débit pour les raccordés au réseau en fibre optique), de la téléphonie illimitée vers les fixes et de la télévision. Ce sont sur les modalités de ce dernier service que se justifierait l’aspect Premium. Un nouveau décodeur vidéo, ou set top box, devrait ainsi faire son entrée. Il s’accompagnera d’une nouvelle interface de contrôle, le wifi devrait être plus rapide (intégration du 802.11 n à 300 Mbit/s) et son paramétrage pourrait se voir simplifié.

Autre innovation, le CPL (utilisation du réseau électrique pour transporter les informations entre la box modem et le décodeur TV) serait intégré en standard et des fonctions comme l’enregistrement à distance seront proposées. Enfin, le magnétoscope numérique fera également parti du lot (il est aujourd’hui proposé à la location pour 5 euros). En revanche, l’offre de contenus ne serait pas modifiée.

SFR serait donc le premier à sonner le départ des augmentations tarifaires sur l’accès Internet en France. Une initiative visant à otpimiser la rentabilité de l’offre fixe qui, chez l’opérateur propriété de Vivendi et Vodafone, plafonne à 17,5% en 2009 contre 37% pour l’activité mobile. Il n’en reste pas moins que SFR joue gros.

(Article mis à jour le 7 avril 2010.)

Car l’offre Premium de SFR (qui reste à confirmer), ressemble furieusement à l’offre standard de Free (magnétoscope numérique intégré dans le forfait, principalement). Du coup, les nouveaux arrivants pourraient se concentrer sur l’offre Internet, plus économique, du futur quatrième opérateur mobile. Un pari d’autant plus risqué que la hausse du marché de l’ADSL tend à diminuer. Sur les 19,6 millions de foyers bénéficiant d’Internet fin 2009 en France, 1,8 million s’étaient équipés l’année dernière contre 2,2 millions en 2008. Les analystes prévoient seulement un million de nouveaux abonnés pour 2010.

SFR devra donc convaincre les actuels abonnés, qui pourront évidemment conserver leur forfait actuel, de basculer sur la nouvelle offre. A l’heure où les forfaits low cost se sont multipliés chez Numéricâble, Orange et Alice ces derniers temps, il n’est pas certain que les consommateurs soient enclins à accepter des hausses tarifaires. Il restera cependant à vérifier le comportement de la concurrence qui pourrait également participer à ce mouvement de hausse après l’habituelle période d’observation du marché…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur