SGDB : Cloud et performances au menu de PostgreSQL 9.1 et MongoDB 2.0

Bases de donnéesLogicielsOpen Source

PostgreSQL 9.1 propose de nouvelles fonctions permettant d’adapter le cloud au monde des applications critiques. MongoDB 2.0 se focalise pour sa part sur l’amélioration de ses performances.

L’actualité est en ce moment très riche sur le front des outils de gestion des bases de données. Penchons-nous aujourd’hui sur deux offres, PostgreSQL et MongoDB, qui viennent toutes deux d’être mises à jour.

Focus sur le cloud pour PostgreSQL 9.1
De nouvelles fonctionnalités ont été intégrées à la célèbre base de données open source PostgreSQL. La mouture 9.1 de cette offre propose ainsi une réplication synchrone des données, qui permettra de mettre en place des fonctions de haute disponibilité entre plusieurs serveurs. Cette avancée est très importante dans le monde du cloud, où PostgreSQL pourra dorénavant proposer un niveau de protection des données compatible avec les besoins des environnements critiques.

Autre innovation, la présence d’un mode permettant de stocker très rapidement les données, lequel n’est toutefois pas protégé contre les plantages de PostgreSQL. Un mode de fonctionnement adapté aux informations dont la durée de vie est courte (ou pour des travaux pouvant aisément être reproduits en cas de crash). Enfin, le niveau de sécurité de PostgreSQL a été amélioré.

Cap sur les performances pour MongoDB 2.0
Le système de gestion des bases de données orientées documents MongoDB passe aujourd’hui en mouture 2.0. La capacité de l’application à effectuer plusieurs tâches simultanément a été améliorée, ce qui permettra de mieux tirer parti des machines multicœurs ou multiprocesseurs.

Dans le secteur des performances, nous notons des améliorations dans la structure des index, qui se montrent 25 % plus petits qu’auparavant et 25 % plus rapides à traiter. Même constat avec la taille de la pile mémoire, qui sera plus modérée en cas de forte charge (plus de 1000 connexions simultanées).

Notez que ce travail sur la rapidité de traitement devrait se poursuivre avec les futures versions de cette offre NoSQL.

Crédit photo : © pro motion pic – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur