SGI décroche la certification RHEL 6 pour son Altix UV 1000 à 1280 cœurs

Cloud

Un cluster SGI Altix UV 1000 de 12,3 téraflops vient de décrocher la certification Red Hat. Une bonne nouvelle pour les entreprises ayant de forts besoins en terme de calcul.

Actuellement, la conférence SC11 de Seattle bat son plein. Nous vous étonnez donc pas si les annonces liées aux supercalculateurs (par exemple celles de Bull ou de NVIDIA) se multiplient. C’est aujourd’hui SGI qui fait un tour sur le devant de la scène médiatique.

Une certification Red Hat pour les Altix UV 1000

L’annonce du jour concerne le couple Altix UV 1000 / Red Hat Enterprise Linux 6. Une machine disposant de 128 processeurs Intel Xeon E7 (soit un total de 1280 cœurs ou 2560 threads) et de 8 To de mémoire vive vient ainsi d’être validée pour cet OS. Une configuration massive, qui offre une puissance de calcul de 12,3 téraflops.

Les SGI Altix UV 1000 proposent de 960 à 2560 cœurs Intel Xeon E7, pour une puissance de calcul comprise entre 9,2 et 24,6 téraflops… le tout tenant dans une unique armoire. Ces configurations fonctionnent sous la RHEL 6 ou Windows Server 2008 R2.

Une certification importante pour SGI comme Red Hat

Dans le monde du calcul, les distributions Linux sont largement présentes. Le top500 des ordinateurs les plus rapides de la planète fait ainsi la part belle aux configurations Linux (91,4 %. 93,6 % en prenant en compte les configurations hybrides).

Disposer d’une certification officielle est un point intéressant, non pas pour les supercalculateurs dédiés à la recherche (qui s’en passent très bien), mais pour les entreprises, qui se montrent de plus en plus intéressées par les clusters de moyenne puissance et qui exigent un support technique classique.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur