SGI lance un système d’archivage sur disque

RéseauxStockage

Les solutions de stockage SGI ArcFiniti emploient une technologie sur disque dur à mise en route contrôlée. Ceci se traduit par une baisse importante des besoins en énergie.

SGI lance aujourd’hui une nouvelle solution d’archivage sur disques spécifiquement adaptée aux données non structurées. La firme utilise ici la technologie MAID (Massive Array of Idle Disks), dont elle est devenue spécialiste, suite au rachat de Copan Systems il y a un an. Le principe est simple : le système s’assure qu’une partie des disques (d’un quart à la moitié) reste au repos en continu, sans que cela ait un impact sur l’accès aux données.

Les produits de la gamme ArcFiniti se composent de trois éléments : un serveur de fichiers NFS (sur une base Intel Xeon 5600), une baie de disques MAID et un logiciel d’administration. Le tout offre une consommation électrique 95 % plus faible que celle des baies de disques classiques, tout en permettant un accès immédiat aux données. Selon SGI, le coût total de possession de cette solution après deux ans est équivalent à celui des offres de stockage sur bande.

ArcFiniti se présente sous la forme d’une armoire de stockage, accessible en cinq versions de 156 To (20 To de disques en ligne et 136 To en idle), 234 To (20+214), 468 To (20+448), 936 To (40+896) et 1,4 Po (60+1344). Les quatre premières configurations pourront être étendues par la suite, dans la limite de 1,4 Po (qui constitue l’espace de stockage maximal de ce dispositif).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur