Siemens continue sa sortie d’Infineon

Cloud

La part de l’allemand dans le fabricant de semi-conducteurs passe sous la barre des 20%

Petit à petit, le géant Siemens solde son aventure dans Infineon, le fabricant de puces. Le conglomérat allemand a ainsi vendu 150 millions de titres Infineon, ce qui lui permet de réduire d’autant sa part dans le fabricant allemand à quelque 19%, contre environ 40% actuellement. Cette opération pourrait lui rapporter 1,8 milliard d’euros.

Siemens avait déjà réduit en mars 2003 sa participation dans le capital du fabricant de semiconducteurs, de 44,7% à 39,7%: il avait cédé sur le marché boursier un paquet de 36 millions de titres. Le groupe vise à sortir complètement d’Infineon afin de mettre un terme définitif aux relations aigres-douces avec son ancienne filiale, dont il avait amorcé son désengagement début 2000. Il faut dire que le fabricant, confronté à la déprime du marché des mémoires, avait laissé des traces douloureuses dans les comptes de Siemens.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur