Siemens et Huawei renforcent leur partenariat

Cloud

Un troisième accord entre les deux équipementiers télécom a été signé

Le premier équipementier chinois de télécom, Huawei, s’ouvre en grand les portes de l’Europe. L’allemand Siemens a en effet annoncé qu’il adoptera ses routeurs et commutateurs pour certains de ses produits dans le cadre de sa coopération avec le fabricant chinois.

C’est la troisième fois que les deux groupes font alliance. Mais jusqu’à présent, les accords concernaient des activités en Asie. En février, Siemens et Huawei avaient annoncé un projet d’investissement de plus de 100 millions de dollars pour développer des produits de type TD-SCDMA, norme chinoise pour la téléphonie mobile de troisième génération. En juin, ils avaient reçu un contrat de 76 millions de dollars de Bangladesh Telegraph and Telephone Board (BTTB), la compagnie nationale du Bengladesh, pour la mise en place de services de téléphonie mobile. En Europe, Huawei compte déjà France Télécom et BT Group parmi ses clients. L’équipementier estime que ses ventes à l’étranger pourraient plus que doubler cette année à 2,2 milliards de dollars, soit 40% de son chiffre d’affaires total, et en représenter plus de 50% peut-être dès 2005.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur