Siemens migre 350.000 postes sous Exchange 2003

Réseaux

Siemens AG va faire migrer massivement 350.000 employés de plus de 100 filiales dans le monde de Exchange 5.5 vers Microsoft Exchange 2003

Hasard et contrepoint? Le conglomérat allemand Siemens AG, dont le siège social est basé à Munich – la ville figure de proue de la migration massive vers Linux et les environnements libres ? annonce la migration de l’ensemble de ses services et filiales de Exchange 5.5 vers Microsoft Exchange 2003.

350.000 postes à travers le monde vont changer de version d’Exchange, confirmant par là même que Microsoft dispose toujours de très nombreux et sérieux partisans ! Siemens est contraint à la migration depuis son acquisition récente de Microsoft Active Directory, dont il ne peut tirer pleinement profit avec Exchange 5.5. Active Directory permet en particulier à l’ensemble des utilisateurs connectés de partager agendas, fichiers d’adresses et même le contenu de répertoires ‘publics’. Déployé depuis la fin du siècle dernier, le réseau Exchange de Siemens est construit par division, en 150 ‘organisations’ Exchange et une administration centralisée. On imagine donc que le déploiement d’Exchange 2003 représente une problématique, voir un casse-tête ! C’est pourquoi cette mission a été confiée à la société américaine Quest Software, et en particulier à sa solution Aelita Exchange Migration Wizard, qui permettra de conserver les enregistrements et e-mails de 5.5 dans 2003, sans interruption des systèmes en place et de manière transparente. Testé durant un an (avec la société Aelita, acquise en mars dernier par Quest), le déploiement se déroulera durant l’année 2005, pour un prix d’environ 15 dollars par messagerie. Par contre, Siemens devrait en tirer un avantage financier important en réduisant le nombre de ses serveurs Echange, qui passera de 2.500 en version 5.5 à 700 sous Exchange 2003.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur