Siemens renoncerait à vendre sa division informatique SBS

Cloud

Le directeur de la division des services informatiques (SBS) du géant allemand aurait réussi à convaincre le directoire du groupe qu’il n’y a plus urgence à céder cette activité

L’information a filtré dans la presse allemande. Siemens renoncerait à vendre son activité de services informatiques SBS.

Le directeur de cette division, Christoph Kollatz serait parvenu à faire changer d’avis la direction du groupe. Selon lui, les mesures mises en oeuvre pour restructurer cette branche et restaurer sa rentabilité à moyen terme ont commencé à donner du fruit. Fin 2005, SBS avait cédé à son partenaire Fujitsu, l’essentiel de l’activité de maintenance. Puis, au début de 2006, avait été annoncée la suppression de 5.000 postes.

Sur les 3 premiers trimestres, cette division « services » accuse encore une perte de 522 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 3,88 milliards.

Parmi les repreneurs potentiels, rappelle Les Echos, figure notamment Atos Origin.


Avis d'experts de l'IT