Sierra Wireless lance Legato, une plate-forme M2M 100 % open source

M2MOpen SourceRéseaux

Legato est une plate-forme open source de développement d’applications M2M basée sur Linux. Une offre associée aux modules AirPrime WP et AR, et au Cloud AirVantage M2M.

Le M2M, pour Machine to Machine, est une des fondations des objets connectés et de l’Internet des Objets. Toutefois, la difficulté reste de créer des applications dédiées à ces produits communicants. Ce pari du ‘Smart Modem’, le Canadien Sierra Wireless le relève aujourd’hui avec sa plate-forme Legato. Elle permettra de mettre au point des applications pour les modules de communication AirPrime WP et AR du constructeur.

AirPrime WP Series

Petit exemple de ce qui sera possible de réaliser : un module automobile d’appel d’urgence automatique eCall pourrait par exemple être utilisé pour assurer la protection contre le vol, proposer des fonctionnalités d’écoconduite ou encore faire remonter des informations de kilométrage parcouru à l’assureur du véhicule.

« Avec Legato, notre but est de fournir aux développeurs une solution complète, du terminal au Cloud, dotée d’outils, de support et d’une communauté de développeurs pour rationaliser les efforts et donner aux projets M2M embarqués une avancée significative », déclare Philippe Guillemette, directeur de la technologie de Sierra Wireless.

Une plate-forme ouverte

Sierra Wireless a une longue expérience des frameworks applicatifs. La société abandonne ici l’approche propriétaire de produits comme Open AT, pour proposer une offre 100 % ouverte.

Legato est en effet complètement accessible sous licence open source, le tout en étant testé, validé et certifié, ce qui facilitera les déploiements en production. Legato s’appuie sur une distribution Linux signée Wind River (associée au Board Support Package requis). Le développement d’applications se fait à l’aide d’un framework open source lui aussi, depuis un dérivé d’Eclipse.

« Nous sommes partis de deux constats, explique Olivier Pauzet, vice-président marketing et stratégie chez Sierra Wireless. Tout d’abord la forte demande pour Linux : aujourd’hui, 54 % des développeurs embarqués considèrent Linux pour leur prochain développement (source UBM Tech). Mais aussi la forte demande pour l’accès au code source. C’est devenu le premier critère des choix des développeurs. »

Open source donc, mais aussi open standards. L’infrastructure adoptée par Legato s’appuie en effet sur le projet Yocto. Si des utilisateurs Legato souhaitent un jour changer de technologie ou de fournisseur, il leur suffira d’adopter une des autres incarnations du projet Yocto.

Cap sur le Cloud

Legato dev kitLa première phase du programme de test de Legato sera lancée à la fin du mois. Les développeurs peuvent postuler sur cette page web. Il leur sera alors proposé d’acquérir un kit de développement équipé d’un module AirPrime WP, à prix discount. Il est à noter que ce kit sera mis en ligne sur la boutique de la société courant mars, au prix de 799 dollars (soit environ 580 euros HT).

Le téléchargement de la suite d’outils Legato est pour sa part gratuite. Au besoin, la création d’un compte de test gratuit sur le Cloud AirVantage M2M permettra de connecter plusieurs devices dans la cadre de l’application pratique de cette technologie.

Crédit photos : © Sierra Wireless


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – La high-tech dans les transports

Orange mise sur les Smart Cities

Orange mise sur les Smart Cities

Image 1 of 7

Orange mise sur les Smart Cities
Le NFC sera au cœur des Smart Cities, pour ouvrir sa voiture, la porte de sa maison, acheter des tickets de transport, s’identifier au travail…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur