Pour gérer vos consentements :

Sigfox opère la télérelève pour les compteurs d’eau de Sogedo

Sigfox ne se contente pas de développer son réseau dédié aux objets connectés aux quatre coins du monde et notamment à San Francisco, dernière conquête en date, l’opérateur glane aussi des clients. Dernier en date annoncé : la Sogedo qui s’inscrit comme le 4e distributeur d’eau en France.

Si la Société générale de distribution d’eau gère des réseaux d’acheminement d’eau auprès des collectivités locales, l’entreprise entend également leur permettre d’en améliorer le fonctionnement des traitements et de l’assainissement. Une démarche qui passe notamment par un meilleur contrôle de la consommation de la ressource vitale à partir d’un service de télérelève des compteurs « intelligents » ou, plus simplement, connectés.

C’est dans ce cadre qu’intervient Sigfox. L’opérateur d’un réseau LPWAN (bas débit, basse consommation à longue portée) met sa technologie radio et son infrastructure propriétaires au service des compteurs d’eau afin de faire remonter, plusieurs fois par jour, les données de consommation vers les équipements de traitement de Sogedo. A charge pour ce dernier de proposer le service de télérelevé et les outils de suivi à la disposition des collectivités qui le souhaitent. Sigfox, qui se limite à la partie radio, travaille avec le fabriquant de compteurs Arad et le fournisseur de têtes radio Connit pour mettre à niveau les nouveaux équipements.

245 000 compteurs à changer ?

Le changement des compteurs actuels est donc incontournable pour assurer le service de télérelève dans les 17 départements couverts par Sogedo. « Le déploiement des nouveaux compteurs d’eau Sigfox Ready est en cours », nous assure-t-on du côté de l’opérateur de l’Internet des objets (IoT). Il ne nous a pas été possible de connaître le volume de compteurs connectés en cours de déploiement. Un volume appelé à évoluer selon l’adoption de la solution par les collectivités.

Sogedo opère environ 245 000 compteurs en France. Un nombre modeste en regard des millions de compteurs gérés par ses concurrents Veolia, Lyonnaise des eaux ou la Saur. Veolia, notamment, a commencé à s’intéresser à la question dès 2010. Au travers de sa filiale opérateur M2ocity, la compagnie gère aujourd’hui la télérelève de 1,4 million de compteurs en France, dont les 575 000 des 150 communes d’Ile-de-France. M2ocity vise les 5 millions de compteurs à terme (en plus d’autres objets sur les marchés verticaux comme les bâtiments connectés).

Un pied dans le marché de la télérelève

Il n’en reste pas moins que l’accord signé avec Sogedo permet à Sigfox de mettre un pied dans le prometteur marché des compteurs connectés. Ce n’est cependant pas tout à fait une première. Sigfox est entré, en mars 2014, dans le projet de déploiement de 30 000 compteurs connectés pour la Communauté de Communes du Pays de Gex (27 communes, 80 000 habitants) qui doit s’achever en 2017. Il permettra aux abonnés un suivi en temps réel de leur consommation depuis un site web et sur leur smartphone sur la base des traitements des données assurés par Smarteo Water.

Après Sogedo et le Pays de Gex, Sigfox poursuit sa conquête du marché de la télérelève. « Une nouvelle annonce doit intervenir très rapidement », nous assure l’opérateur qui se garde d’en dire plus. Parmi ses clients, Sigfox compte aujourd’hui le Conseil général du Loiret, Bayard ou encore Securitas Direct, notamment.


Lire également
L’Internet des objets, une menace de plus pour les entreprises ?
IoT : Henri Crohas veut « uberiser » les réseaux pour objets connectés
IoT : Bouygues Telecom place LoRa face à Sigfox

Recent Posts

Guardia Cybersecurity School prépare sa rentrée avec CGI

Guardia CS, nouvel acteur sur le marché de la formation cyber post-bac en France, ajoute…

4 heures ago

Apple répond à l’épisode Pegasus avec un « mode isolement »

Apple intègre à la bêta d'iOS un « mode isolement » optionnel qui restreint les…

5 heures ago

IBM acquiert Databand.ai : de la data quality à l’observabilité des données ?

Data quality ou « observabilité des données » ? IBM préfère le second terme pour…

7 heures ago

Cybersécurité : la Cnil met les collectivités face à leurs responsabilités

La Cnil adresse une forme de rappel à l'ordre aux collectivités territoriales en matière de…

8 heures ago

Bug Bounty : le Pentagone s’offre (encore) les services de hackers

Six ans après son premier bug bounty, le Département de la défense des Etats-Unis lance…

23 heures ago

Typosquatting de dépendances : gare à cette pratique résiduelle

Des chercheurs attirent l'attention sur une campagne de diffusion de code malveillant par l'intermédiaire de…

1 jour ago