Siri : Apple admet conserver les données jusqu’à deux ans

Régulations

Apple a finalement indiqué conserver jusqu’à 24 mois les requêtes proposées via Siri, assistant vocal intelligent disponible sur certains iPhone et iPad.

Pour tenter de clarifier sa politique de protection des données, Apple a déclaré la semaine dernière conserver jusqu’à deux ans sur ses serveurs les requêtes proposées via son assistant vocal intelligent Siri, rapporte Wired.

Siri équipe des terminaux mobiles sous iOS (iPhone 4S et 5, iPad mini, iPad de 3e génération et iPod touch de 4e génération). L’assistant propose des réponses aux questions qui lui sont posées, fait des recommandations et réalise d’autres actions, comme la conversion voix-texte, en lien avec des applications et services tiers.

Depuis le lancement du logiciel fin 2011, Apple était resté discret sur la problématique de confidentialité des données. Sous la pression de la presse spécialisée et d’organisations de défense des libertés, dont l’ACLU (American Civil Liberties Union), la firme de Cupertino a finalement reconnu stocker jusqu’à 24 mois certaines informations.

Une anonymisation des données en deux temps

Apple a déclaré stocker des séquences vocales dans le seul but d’améliorer le logiciel et s’assurer que les données font l’objet d’un processus d’anonymisation.

Comment cela se passe-t-il ? Lorsqu’un utilisateur interroge Siri, la demande est expédiée vers les serveurs d’Apple pour analyse. Le groupe informatique américain générerait alors un nombre aléatoire pour identifier l’utilisateur de Siri et y associer ses fichiers vocaux. Ni l’Apple ID, ni l’email ne seraient concernés.

Lorsque les enregistrements ont six mois, Apple « dissocierait » le nombre de la séquence vocale – le nombre identifiant est supprimé du fichier. Ces fichiers anonymes seraient alors conservés jusqu’à 18 mois supplémentaires pour effectuer des tests et faire évoluer le produit.

Au-delà, les données seraient supprimées. De même, lorsqu’un utilisateur désactive Siri, son identifiant dédié ainsi que les données associées seraient effacés.

Une information sur la confidentialité est proposée dans les paramètres du logiciel, mais l’ACLU regrette que celle-ci ne soit pas, à ce jour, visible sur le site Apple.com dans la section des questions fréquemment posées sur Siri.


Voir aussi

Quiz Silicon.fr – Connaissez-vous l’iPhone ?


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur