Siri : Apple confirme avoir recours à des enregistrements

Composants

Apple confirme qu’une partie des fichiers audio de Siri sont analysées. Tout en précisant que les requêtes ne sont pas associées à une Apple ID. 

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Après Amazon et Google, Apple admet à son tour qu’elle fait appel à des  humains pour écouter des extraits de requêtes formulées par des utilisateurs de l’assistant vocal Siri.

Apple a été contraint de réagir aux révélations du Guardian qui cite un lanceur d’alerte affirmant que des sous-traitants “entendent régulièrement des informations médicales confidentielles, des affaires de drogue et des enregistrements de couples ayant des rapports sexuels, dans le cadre de leur travail de contrôle de la qualité”.

Leur tâche consiste notamment à déterminer si l’activation Siri était délibérée ou accidentelle et si la réponse de l’assistant vocal était appropriée.

Désactiver Siri…ou rien

« Il y a eu d’innombrables cas d’enregistrements de discussions privées entre médecins et patients, de transactions commerciales, de transactions apparemment criminelles, de rencontres sexuelles, etc. Ces enregistrements sont accompagnés des données de l’utilisateur indiquant l’emplacement, les coordonnées et les données de l’application », révèle la source du Guardian. 

« Une petite partie des demandes de Siri sont analysées pour améliorer Siri et la dictée”, a indiqué Apple dans une déclaration transmise au Guardian, “les requêtes des utilisateurs ne sont pas associées à leur identifiant Apple. Les réponses de Siri sont analysées dans des installations sécurisées et tous les évaluateurs sont tenus de respecter les strictes exigences de confidentialité d’Apple. »

L’article rappelle que, contrairement à Amazon et Google qui permettent aux utilisateurs de refuser certaines utilisations de leurs enregistrements, Apple propose uniquement de désactiver complètement Siri. 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :