Six milliards de téléphones mobiles pour 7 milliards d’humains

4GCloudMobilitéSmartphones

Selon ABI Research, la planète compte plus de 6 milliards de lignes téléphoniques mobiles. Une tendance portée par l’Asie-Pacific qui porte à elle seule la moitié du marché.

A la fin de l’année 2011, l’industrie mondiale des télécoms devrait compter quelques 6 milliards de lignes téléphoniques mobiles, selon le cabinet d’analyse ABI Research. Soit bientôt près d’une par personne sur Terre (0,85 ligne par personne). Sauf que la moyenne est loin de se refléter équitablement sur la surface du globe.

La région Asie-Pacific exploite à elle seule plus de la moitié de la totalité des lignes mobiles. La croissance économique de la zone, notamment portée par la Chine, et le développement des infrastructures ont accéléré l’adoption des technologies mobiles par ses habitants. En deux ans, la région a créé plus d’un milliard de souscriptions aux offres de téléphonie mobiles.

Le marché mobile tiré par l’Asie

Mais à peine 18  % des 3 milliards de lignes asiatiques supportent le haut débit (3G). Un constat qui promet de changer rapidement, assure l’analyste. « Les connexions haut débit mobiles connaîtront une croissance rapide au cours des deux prochaines années, tirée par les déploiements de réseaux 3G en Inde et en Chine et de la 4G au Japon et en Corée du Sud », affirme Dan Shey, directeur d’étude.

Pour s’en convaincre, il suffit d’observer la tendance du marché chinois. En septembre 2011, le pays comptait 100 millions de lignes 3G (10  % de sa population « mobile ») dont 16 millions les deux derniers trimestres. Même tendance en Inde où l’opérateur principal, Bharti Airtel, a recruté quelques 3 millions d’abonnés 3G depuis le lancement de l’offre en début d’année. Une envolée encouragée par l’apparition sur le marché des smartphones d’entrée de gamme qui offrent l’accès de l’Internet mobile au plus grand nombre.

En comparaison, la France comptait 67 millions de souscriptions à une offre de téléphonie mobile (dont près de 65 millions actives) au troisième trimestre 2011, pour une croissance annuelle de 6,4  % (et 1,6  % d’un trimestre à l’autre). Un marché qui atteint les 100  % de taux de pénétration sur les lignes actives (réellement utilisées) et plus de 103  % sur l’ensemble des lignes. Un taux que le reste de la planète devrait rejoindre très rapidement… sans pour autant réduire les écarts régionaux constatés (notamment le continent africain, sous équipé en comparaison).

credit photo © Rido – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur