Skype a 10 ans

Poste de travailVoIP
anniversaire

300 millions d’utilisateurs par mois, 2 milliards de minutes de communication par jour… En 10 ans, Skype s’est installé comme le client de VoIP incontournable.

Skype est devenu une référence en matière de voix sur IP (VoIP) bien avant ses 10 ans. L’outil créé en 2003 par les entrepreneurs Niklas Zennström et Janus Friis (aidés des développeurs Ahti Heinla, Priit Kasesalu et Jaan Tallinn à l’origine du client P2P KaZaA), permettait dès sa création de passer des appels téléphoniques et de transmettre des messages gratuitement d’un point à l’autre du globe (ou d’un bureau) à partir d’un ordinateur. Une révolution pour le grand public et des économies en perspective pour bien des familles éclatées aux quatre coins du monde.

Depuis, le logiciel basé sur une technologie P2P s’est étoffé de la vidéo, avec la possibilité d’organiser des réunions à plusieurs, ou encore d’échanger des fichiers. Et, au-delà de l’ordinateur, le client s’est épanoui sur l’ensemble des plates-formes offrant une interface de communication : téléphone DECT, smartphones et tablettes (tous OS confondus ou presque), télévision, console de jeux, box…

Un modèle économique à trouver

En 2007, le modèle économique s’appuyait sur le coût (compétitif) des communications payées par l’utilisateur qui appelait un contact sur sa ligne téléphonique classique (fixe ou mobile). Et inversement, il était possible d’appeler un terminal Skype depuis un téléphone traditionnel dans 25 pays.

Mais pourquoi payer quand on peut bénéficier du service gratuitement à partir du moment où les correspondants sont chacun équipés de l’application ? Et son absence de garantie de qualité des communications et de sécurité interdisait à Skype l’accès au marché des communications unifiées pour l’entreprise (même si l’application est utilisée par nombre d’entre elles à qui son éditeur propose des solutions de gestion des communications).

Autrement dit, rien de moins évident que de trouver un modèle économique à cette solution qui, aussi géniale soit-elle, risquait de tomber dans la poubelle des innovations inexploitables. Néanmoins, Skype fidélisait un nombre si grand d’utilisateurs que son avenir ne pouvait être que garanti. Restait à savoir comment.

Une aventure mouvementée

De fait, la solution a connu une aventure mouvementée. En 2005, eBay rachète l’entreprise pour 2,6 milliards de dollars. Mais, n’ayant pas trouvé de modèle économique rentable, le cybermarchand revend 65% des parts à un consortium américain, dont une partie aux fondateurs de Skype. En mai 2011, contre toute attente, Microsoft jette son dévolu sur le logiciel pour 8,5 milliards de dollars. Le dirigeant de Skype du moment, Tony Bates, assure la direction de la nouvelle division.

La publicité ne tarde pas à faire son apparition sur la version Windows. Et, au premier trimestre 2013, Skype a remplacé définitivement la solution maison Windows Live Messenger. L’entreprise de Redmond lui tisse même des passerelles avec sa plate-forme d’entreprise de communications unifiées Lync.

S’il est encore trop tôt pour dessiner le visage de demain de Skype, l’offre pourrait bien se professionnaliser dans les prochaines années. Entre temps, de Google Talk/Hangout à Blackberry BBM en passant par FaceTime d’Apple, la VoIP sur Facebook où celles de nos box résidentielles sans oublier les WhatApp et autres Viber, les solutions alternatives de VoIP ont envahi la planète numérique sans remettre en cause l’hégémonie de Skype.

Aujourd’hui, la plate-forme est utilisée par plus de 300 millions d’utilisateurs par mois qui génèrent plus de deux milliards de minutes de communication par jour. « En 10 ans à peine, Skype a changé les relations humaines à travers le monde en aidant les gens à faire des choses ensemble quand ils sont séparés, souligne Elisa Steel, Corporate Vice President Marketing de Skype. […] Skype va continuer de se développer et d’évoluer au cours des 10 prochaines années et bien après. A mesure que le comportement des consommateurs change, que la technologie évolue, nous avons hâte d’être à l’avant-garde et de trouver de nouveaux moyens pour permettre aux conversations de se réaliser partout dans le monde. »
Skype 10 ans

crédit photo © marre – shutterstock


Voir aussi
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr fait peau neuve sur iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur