Skype accélère dans les forfaits illimités

Cloud

Objectif : doper un chiffre d’affaires encore ‘anecdotique’ pour sa maison mère eBay

Attention, Skype repasse à l’attaque. Le trublion de la VoIP a compris que les formules au forfait pour les appels payants rencontraient un certain succès. La filiale d’eBay renforce donc ses offres.

L’opérateur lance donc aux Etats-Unis et en Europe des forfaits qui permettent de téléphoner de manière illimitée vers les postes fixes de 34 pays (la plupart des pays européens, la Canada, l’Australie, la Chine, le Japon…). Dans certains pays, ce forfait inclut également les appels vers les mobiles. Les forfaits vont de 3,39 euros par mois pour les appels dans un pays (exemple la France) à 10,29 euros pour les appels à l’international.

“Cette annonce est une étape naturelle pour Skype. Notre société a été créée sur le principe de rendre les appels voix et vidéo gratuits accessibles aux consommateurs dans le monde entier. Et maintenant nous permettons à la communauté Skype d’appeler encore plus facilement leurs amis ou leurs proches qui ne sont pas encore utilisateurs de Skype. Nos forfaits donnent désormais aux gens la liberté de choisir comment et quand ils veulent communiquer avec leurs proches.”, commente Stefan Oberg, VP et GM telecoms de Skype.

En 2006, Skype lançait son premier forfait qui permettait pour 30 dollars par mois de téléphoner de manière illimitée vers les postes fixes et mobiles du pays.

En 2007, l’offre SkypePro était lancée : pour 2 euros par mois et des frais de mise en relation, il permet de téléphoner de façon illimitée vers les postes fixes classiques.

Rappelons que jusqu’à présent, seuls les appels entre PC étaient gratuits. Les appels vers les fixes et les mobiles étaient facturés à la minute. Aujourd’hui, le trublion des télécoms entend fidéliser ses abonnés grand public et entreprises avec ces forfaits qui viennent concurrencer les forfaits triple-play des FAI par exemple..

Mais il s’agit d’abord et surtout pour Skype de doper son chiffre d’affaires. Car si Skype compte 309 millions d’utilisateurs, ces derniers ne dépensent pas beaucoup. Ses utilisateurs ont consommé 1,7 milliard de minutes de communication vers des téléphones fixes sur les trois premiers mois de l’année, contre 14,2 milliards de minutes échangées gratuitement, d’un ordinateur à l’autre.

Les appels payants ont généré 126 millions de dollars de chiffre d’affaires au premier trimestre 2008 (+61%). Seulement 200 millions d’euros de revenus avaient été générés en 2006 (contre 60 millions en 2005). Mais face à sa valeur de rachat (2,6 milliards de dollars) et à une provision de 1,4 milliard passée en octobre dernier, sa maison mère eBay continue à se poser des questions.

“Nous testons cette année les synergies. Si ces dernières sont fortes, nous la garderons en portefeuille. Si elles ne le sont pas, nous la reconsidérerons”, explique le nouveau président d’eBay, John Donahue, en précisant que cela pourrait conduire à une cession. Bref, avec ces forfaits, Skype joue ses derniers atouts.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur