Skype crée une ‘joint-venture’ avec le chinois Tom Online

Régulations

Avec cet accord Skype affiche ouvertement ses ambitions de conquête de l’Empire du Milieu

C’est confirmé, Skype se tourne définitivement vers l’Asie. Cette région profite d’un marché en forte croissance et selon les experts le nombre de PC devrait y passer

“de 170 millions d’unités en 2004 à 560 millions en 2010.” Le fournisseur de logiciels de téléphonie gratuite par Internet a créé une coentreprise avec le portail Internet chinois Tom Online, afin d’accroître le nombre de ses abonnés sur un marché asiatique en pleine croissance. Niklas Zennstomm le patron de Skype expliquait il y a peu “qu’il pourrait y avoir des opportunités pour lever des capitaux et accélérer le développement”, c’est désormais chose faite. Par contre pour ce qui est d’un nouvel actionnaire, le p-dg dément aujourd’hui dans les colonnes de La Tirbune l’affirmation selon laquelle il serait sur le point de céder Un démenti qui arrive à point nommé car la pression des investisseurs est importante. Le très populaire Skype du haut de ses 51 millions d’utilisateurs fait saliver tous les portefeuilles. La coentreprise, qui marque les débuts de Skype en Chine, sera contrôlée à 51% par Tom Online, ont annoncé lundi les deux groupes. Elle développera et distribuera une version en chinois simplifié du logiciel de téléphonie de Skype, qui permet de passer gratuitement des appels partout dans le monde avec une connexion Internet haut débit. “La Chine est vraiment un de nos marches clés, c’est un marché à forte croissance pour le haut débit”, a déclaré Niklas Zennstrom, co-fondateur et PDG de la firme luxembourgeoise. Tom Online, qui fournit également des services Internet mobile, est contrôlé par Cheung Kong et le conglomérat hong-kongais Hutchison Whampoa.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur