Skype fait feu de tout bois

Cloud

Quatre jours après avoir “sablé le champagne”, à l’occasion de son deuxième anniversaire, le tout jeune Skype, fête l’arrivée d’un nouvel actionnaire et la naissance d’une alliance avec le fournisseur allemand de téléphonie mobile E-Plus

Dans un contexte de conquête du marché de la VoiP et de concurrence exacerbée, l’arrivée d’un nouvel actionnaire est une bonne nouvelle pour Skype. Le groupe confirme sa position de pionner de ce nouvel Eldorado.

Pour l’instant, rien n’est officiel, mais selon des informations du quotidien Les Échos, le groupe de téléphonie par Internet aurait cédé 5 % de son capital. Il se valorise à un milliard de dollars. Certaines rumeurs semblent courir autour de l’identité du nouvel actionnaire. Il s’agirait du groupe hongkongais Hutchison Whampoa qui s’est spécialisé notamment dans la 3G. Et ces bruits de couloirs sont persistants et crédibles surtout lorsqu’on sait que le groupe a bien l’intention de conquérir l’Asie. Le moins que l’on puisse dire c’est que le marché chinois est une première étape qui servira de tremplin. D’autant que le trésor de guerre du groupe luxembourgeois est bien maigre comparé à celui de géants comme Yahoo ! ou Google. Des ambitions fortes Le quotidien Les Échos rappelle que la croissance du marché de l’informatique en Asie est “très rapide“. Le nombre de PC devrait passer “de 170 millions d’unités en 2004 à 560 millions en 2010.” Skype qui totalise pour l’instant 52 millions d’utilisateurs actifs reste positif. Et sa direction estime qu’elle peut “bien doubler ce chiffre chaque année.” (Chiffres :Forrester Research) Pour la première fois, Skype devrait atteindre cette année l’équilibre financier avec un chiffre d’affaires de 50 millions de dollars. Une pluie de bonnes nouvelles? Skype a également négocié une alliance avec le fournisseur allemand E-Plus. L’opérateur mobile E-Plus compte près de 9,8 millions d’abonnés en Allemagne; il se classe à la troisième place du Top-ten des opérateurs de téléphonie mobile du pays. D’après le site Les affaires.com, “le logiciel Skype sera intégré dans les forfaits à frais fixes de E-Plus, ce qui permettra aux usagers de bénéficier d’une connexion Internet à large bande, et d’appels gratuits à travers le réseau de la société.” Ce partenariat est le premier pas du groupe en dehors du marché de la VoiP. Pour l’heure deux options s’offrent à Skype: une introduction en bourse ou l’entrée d’un nouvel investisseur.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur