Skype: les appels vers les fixes gratuits pendant 4 mois

Régulations

Le trublion des télécoms réalise un beau coup marketing en France pour attirer le grand public

Au lieu d’investir des millions d’euros dans la publicité, Skype préfère organiser de jolis coups marketing à destination de ses utilisateurs ou de ses prospects. Après un premier essai aux Etats-Unis, le trublion des télécoms a choisi la France pour proposer gratuitement la téléphonie vers les postes fixes (SkypeOut).

En effet, si les appels entre utilisateurs de Skype ont toujours été gratuits, les communications vers les postes classiques étaient jusqu’alors facturées. Ce qui ne sera plus le cas à partir d’aujourd’hui. Un argument de taille.

Mais comme toute opération marketing qui se respecte, celle-ci est provisoire. La gratuité de SkypeOut débute ce jeudi et prendra fin le 31 décembre prochain. Les appels vers les mobiles restent payants.

Il faut dire que les finances de Skype sont encore fragiles (200 millions de dollars de revenus prévus en 2006). “On ne connaît pas les répercussions financières que l’opération peut avoir sur nos comptes et nous ne voulons pas nous conduire de manière irresponsable”, commente Niklas Zennström, patron de Skype interrogé par le Figaro.

Pour Skype, il s’agit encore une fois d’élargir son éco-système en séduisant le mass market. Déjà présent en grande distribution avec des produits dérivés comme les casques, les téléphones, Skype entend inonder le marché avec des packs de connexion faisant la part belle à la gratuité intégrale des communications.

Skype estime que la baisse du chiffre d’affaires entraîné par cette opération sera compensée par l’élargissement de la base clientèle (dont une partie effectuera à terme des appels payants) et par un budget communication qui restera faible.

“Avec cette offre, nous comptons faire découvrir les avantages de Skype à encore plus de français. Plutôt que dépenser nos ressources en publicité, nous préférons les affecter au bénéfice de nos utilisateurs, et faire des appels gratuits par Internet une réalité encore plus tangible.”, souligne Jérôme Archambeaud, patron de Skype France.

Le groupe, filiale d’eBay, espère également détourner les consommateurs des FAI qui proposent aussi la téléphonie fixe illimitée et gratuité au travers du dégroupage. L’argument: ces communications ne sont pas si gratuites que cela puisque le client doit s’acquitter d’un forfait mensuel incluant ADSL et téléphone. Par ailleurs, ces offres intègrent également de nombreux coups cachés comme les frais de mises en relation avec certaines box concurrentes..

L’objectif est donc clairement affiché. Skype veut élargir sa base de clients en attirant des abonnés France Télécom ou des abonnés Internet. Le groupe compte 113 millions d’utilisateurs dont 5 millions en France.

“Avec le lancement de cette offre, Skype choisit de consolider à travers une offre inédite et novatrice sa position de leader et de référence incontournable sur le marché français des communications voix sur Internet”, explique le groupe.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur