Skype, lorsque les fabricants s’y mettent

Régulations

La solution de téléphonie gratuite sur PC en mode Peer-to-Peer est un tel succès qu’elle attise les convoitises

Skype commence indéniablement à intéresser l’industrie. La preuve en est, Olympia vient de lancer le Cordless DUALphone, le seul téléphone Internet du marché fonctionnant avec Skype.

Il s’agit d’un téléphone sans fil connecté au réseau téléphonique et au port USB d’un PC (voir photo). L’écran du téléphone indique si d’autres utilisateurs Skype sont en ligne. Si tel est le cas, il suffit d’appuyer sur une des touches vertes pour engager avec eux une communication gratuite ? où qu’ils soient dans le monde. Si l’ordinateur est éteint ou si on veut appeler un non utilisateur Skype, la deuxième touche verte permet d’émettre un appel sur la ligne téléphonique ordinaire. La qualité sonore du produit est à la hauteur du spectre audio couvert par Skype. L’échantillonnage est ainsi réalisé en 16 KHz, là où la plupart des autres combinés ne dépassent pas le 8 KHz Utilisant la norme DECT, ce combiné fonctionne en France, en Allemagne et dans les pays scandinaves. Les communications vers les utilisateurs non Skype via le service SkypeOut (à utiliser principalement lorsque l’on veut dialoguer avec un correspondant étranger) coûtent 1,7 centime d’euro la minute. Deux problèmes doivent toutefois être signalés. Tout d’abord, le prix. À un peu plus de 150 euros le combiné, ce n’est franchement pas donné. Mais il y a fort à parier pour que d’autres fabricants de combinés se mettent sur un marché que d’aucuns estiment comme fort juteux et fassent ainsi chuter les prix. Ensuite, le Cordless DUALphone ne fonctionne que sous Windows (2000/2003/XP) et fait l’impasse des autres plates-formes sur lesquelles tourne Skype (Mac OS X, Linux, Pocket PC), ce qui nous semble un mauvais point, surtout lorsque l’on sait que les plus gros consommateurs de communications téléphoniques sont les services de communication et certains métiers proches de la com, métiers largement équipés en ? Mac. Mais il est agréable de penser que le département marketing d’Olympia corrigera le tir à plus ou moins brève échéance. Wait and see, en somme?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur