Skype ou la voix sur IP gratuite chez Darty, Fnac…

Régulations

Les géants américains de la téléphonie sur Internet débarquent, quitte à faire du gratuit… C’est le cas des services de Skype, allié au géant des micro-casques /oreillettes Plantronics

Skype ne vous dit peut-être rien, de prime abord. Or, ses fondateurs ne sont autres que les créateurs de Kazaa, le célèbre logiciel d’échange de fichiers de musique et de vidéo en “peer-to-peer”. Autant dire de grands malins. Ils pourraient bien ré-itérer leur exploit, cette fois dans la voix sur IP. Leur nouvelle start-up, créée l’été dernier, vient de lever 19 millions de dollars auprès d’investisseurs privés. L’objectif: offrir des services nouveaux sur Internet, en particulier la téléphonie gratuite, en “peer-to-peer” évidemment. En réalité, tout n’est pas gratuit. Au delà du marché des possesseurs de PC connectés à Internet, Skype veut également séduire les abonnés du téléphone classique, en leur offrant des services payants. Pour cela, la jeune pousse s’est donné les moyens d’acheter des minutes téléphoniques en gros aux grands opérateurs de la place. En France, la société prévoit de proposer ses services “Premium” en association avec le constructeur de micro-casques / oreillettes Pacific Plantronics: selon Le Figaro, la grande distribution est visée, dont la Fnac, Darty et Carrefour.

Du ‘sans fil’ DECT aussi… Par ailleurs, Skype s’intéresse au marché du sans fil à la norme DECT: un accord vient d’être signé avec Siemens, l’un des premiers fournisseurs de terminaux de ce standard, pour la commercialisation de modèles se connectant sur des prise USB de PC. Plantronics, un partenaire de poids

Plantronics, pour sa part, est tout le contraire d’une start-up: la société a été créée en 1961 par deux ex-pilotes de ligne inventeurs d’un micro-casque ultra-léger. Aujourd’hui, la firme, basée à Santa Cruz, est le numéro un mondial dans sa catégorie, et pèse 330 millions de dollars, avec un résultat net de 57 millions. Son marché s’est notamment élargi à la téléphonie mobile et aux consoles de jeux.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur