Skype plombe les résultats d’eBay

Cloud

Mais le géant de l’enchères en ligne reste optimiste pour le reste de l’année

Début octobre, eBay avait prévenu : ses comptes du troisième trimestre seraient impactés par une importante dépréciation d’actifs liée au rachat de Skype. Cette dépréciation atteint 1,39 milliard de dollars et précipite donc les résultats du géant de l’enchère dans le rouge.

Sur la période, le groupe américain affiche une perte de 936 millions de dollars, soit 69 cents par action, à comparer à un bénéfice de 281 millions (20 cents/action) un an plus tôt.

Mais hors dépréciation, le bénéfice s’établit à 564 millions de dollars, soit 41 cents par action, en hausse de 53% sur un an.

Il faut dire que le business de eBay se porte plutôt bien, le chiffre d’affaires bondi de 30% à 1,89 milliard de dollars, dépassant les estimations de Wall Street.

Et malgré le boulet Skype, eBay revoit ses objectifs annuels à la hausse. Le groupe prévoit un bénéfice par action hors éléments exceptionnels de 1,47 à 1,49 dollar. Les estimations des analystes financiers s’échelonnent de 1,35 à 1,41 dollar par action selon Reuters Estimates.

Le groupe anticipe un chiffre d’affaires annuel de 7,60 à 7,65 milliards de dollars. Le consensus ressort à 7,49 milliards.

Malgré tout, eBay commence à regretter le rachat à prix d’or de Skype. Même Niklas Zennstrom, fondateur et p-dg de Skype, concède que son entreprise a été surévaluée. Le service de VoIP a été racheté 2,6 milliards de dollars auxquels s’ajoute une prime additionnelle pouvant aller jusqu’à 1,2 milliard d’euros en fonction des résultats et du nombre d’utilisateurs de Skype en 2008 et au 1er semestre 2009.

Mais au vu des résultats moyens de sa filiale, eBay a décidé de verser 375 millions d’euros afin de régler définitivement le rachat de Skype, et également permettre le règlement des actionnaires.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur