Slack ouvre un peu plus la porte aux applications tierces

CollaborationLogiciels
slack-spec-2019

À l’occasion de sa conférence développeurs, Slack a présenté divers outils qui favorisent l’intégration d’applications tierces.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Il y a du nouveau dans la boîte à outils que Slack propose aux développeurs.

Block Kit, l’outil de création d’interfaces lancé en début d’année, devient utilisable sur les pages d’accueil des applications.

Cette intégration est pour le moment disponible en bêta. Elle permettra notamment de mettre en place des « actions ». C’est-à-dire, dans le jargon de Slack, des raccourcis vers des fonctionnalités d’outils tiers : création d’un ticket avec Zendesk, travail sur des référentiels Bitbucket…

Depuis l’an dernier, on peut lancer ces actions à partir de messages.
On pourra bientôt les épingler dans des chaînes et les rechercher à partir du commutateur.

Slack dote aussi Block Kit de nouveaux types de blocs. Entre autres, les boutons radio (disponibles) et les cases à cocher (« bientôt » accessibles).
Il assouplit par ailleurs l’utilisation des fenêtres superposées : on peut désormais en exploiter jusqu’à 100 par flux de travail.

slack-modals

Autre élément lancé en bêta : un nouveau système de gestion des permissions, voulu plus granulaire.
Les applications qui l’exploiteront seront architecturées de sorte à rester utilisables lorsque le collaborateur qui les installe qui l’espace de travail.

À noter également :

Slack revendique « plus de 600 000 développeurs » actifs quotidiennement, pour environ 1 800 applications intégrées à sa plate-forme (hors apps internes).

Illustrations © Slack

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT