Slack se vend à Salesforce pour 27,7 milliards de dollars

CollaborationLogiciels
Slack Salesforce

Salesforce a signé un accord définitif pour acquérir Slack. La transaction, qui mêle cash et actions, est valorisée à 27,7 milliards de dollars.

Salesforce l’a annoncé ce mardi, en parallèle de ses résultats trimestriels : il a l’intention de s’offrir Slack. Son objectif : boucler l’opération d’ici à la mi-2022.

Le deal associe cash et échange de titres. Avec la base suivante : 1 action Slack = 26,79 $ + 0,0076 action ordinaire Salesforce.

Si on prend en référence le cours boursier en clôture le 30 novembre, la transaction se monte à 27,7 milliards de dollars. C’est 10 milliards de plus que ce que valait Slack avant qu’émergent les premières rumeurs de rapprochement.

Salesforce compte faire de Slack « la nouvelle interface » de son offre Customer 360. Il entend ainsi intégrer la messagerie dans l’ensemble de ses logiciels. Ce qui n’empêchera pas sa commercialisation hors de l’écosystème Salesforce, assure l’éditeur.

Slack aussi a publié des résultats financiers ce 1er décembre. En l’occurrence, pour le 3e trimestre. Principaux indicateurs : 234,6 M$ de C. A. (+39 % sur un an), 202 M$ de marge brute (86,1 %, stable) et une perte d’exploitation à hauteur de 65,7 M$ (vs 95 M$ un an plus tôt). Ses forfaits payants comptent désormais 142 000 clients.

Sur la même période, Salesforce a dégagé 5,42 milliards de dollars de revenus (+20 %), pour un taux de marge brute de 74,3 % (-0,6 point) et un résultat d’exploitation de 224 M$.

À lire en complément, notre article du 26 novembre : « Salesforce acquiert Slack : pourquoi ce scénario ferait sens ».

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT