Slack a droit à son snap pour les distributions Linux

L’influence de Slack va grandir encore un peu plus dans l’environnement Linux par le biais de Canonical. La société, qui se trouve derrière la distribution Linux Ubuntu, annonce la première mouture bêta de Slack au format snap.

A travers cette nouvelle déclinaison, les développeurs y trouveront un gage de fiabilité et une facilité de distribution et les utilisateurs pourront bénéficier de mises à jour récurrentes.

Les snaps (format conteneurisé d’un logiciel pour les systèmes Linux) sont attractifs en termes d’expérience utilisateur car ils intègrent des mises à jour automatiques et des fonctionnalités de restauration.

Ce snap ouvre ainsi à Slack la porte à une nouvelle communauté : celle des utilisateurs de Linux Mint, Manjaro, Debian, ArchLinux, OpenSUSE, Solus et Ubuntu.

« Le snap de Slack aidera les utilisateurs de Linux à être plus efficaces et rationalisés dans leur travail, » peut on ainsi lire dans le billet de blog de Canonical.

« Slack contribue à transformer le milieu de travail moderne et nous sommes ravis de les accueillir dans l’écosystème des snaps », estime Jamie Bennett, Vice-Président de Engineering, Devices & IoT de Canonical.

«L’annonce du jour est un autre exemple de mise en avant de l’utilisateur Linux : les développeurs de Slack pourront désormais proposer directement les dernières fonctionnalités à l’utilisateur. En privilégiant la convivialité, et avec la popularité croissante de l’open source, le nombre de snaps ne devrait qu’augmenter en 2018.  »

Slack partout

Slack est disponible sur toutes les plateformes desktop et mobiles. C’est l’un des points forts de la plateforme de communication en mode collaboratif destinée aux équipes projets en entreprise ou aux start-up.

L’outil BtoB de la société californienne est conçu pour connecter les personnes entre elles sous la forme d’une messagerie dynamique et d’assurer des jonctions avec les apps tierces exploitées en permanence.

Les deux principales priorités de Slack sont d’enrichir son écosystème en alimentant son app store et de poursuivre la conversion des clients gratuits en payants. Sur ce dernier point, les utilisateurs de distributions Linux constituent de nouvelles opportunités.

(Crédit photo : @Slack)

Recent Posts

Voitures électriques : Huawei va-t-il se convertir en constructeur ?

L'agence de presse Reuters affirme que Huawei serait en passe de se lancer dans la…

1 jour ago

IA et Data : 10 métiers qui rappportent le plus en France

Quels sont les métiers dédiés à l’intelligence artificielle (IA) et aux données, dont les rémunérations…

1 jour ago

Indice de réparabilité : comment s’en sortent iPhone et MacBook ?

En application de la loi AGEC, Apple affiche un « indice de réparabilité » pour…

1 jour ago

CentOS : après les devs, Red Hat tente de retenir les projets open source

Red Hat continue d'actionner des leviers pour pallier l'abandon de CentOS. Le dernier en date…

1 jour ago

Slack : un apport moins financier que fonctionnel pour Salesforce ?

Au-delà de son apport fonctionnel, quelle manne financière Slack peut-il représenter pour Salesforce ? Ce…

1 jour ago

Sécurité cloud : Sysdig porte eBPF probe auprès de la CNCF

Avec le module de noyau sysdig, eBPF probe, tous les composants de base de Falco,…

1 jour ago