Collaboratif : Slack emboîte le pas à Teams sur la localisation des données

CloudCollaborationLogiciels
slack-residence-donnees

Certains clients de Slack pourront bientôt opter pour l’hébergement de leurs données autre part qu’aux États-Unis.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Où sont mes données ?

À cette question, les utilisateurs de Slack n’ont pour le moment qu’une réponse : aux États-Unis.

Ils devraient en avoir une deuxième d’ici à la fin de l’année.

Les clients des forfaits Plus et Enterprise Grid (destinés aux grandes entreprises) pourront en l’occurrence choisir de stocker leurs données en Allemagne, à Francfort.

D’autres régions suivront, assure Slack, sans plus de précisions, sinon que les données d’une même équipe ou d’une même organisation ne pourront pas être segmentées entre plusieurs zones.

Microsoft propose également aux utilisateurs de Teams des options de résidence des données.

La France est sur la liste depuis le 18 mars 2019, avec les datacenters de Paris et de Marseille.

Pour les utilisateurs français inscrits avant cette date, les données restent par défaut en zone EMEA (datacenters d’Amsterdam et de Dublin). Un programme de migration est prévu, sur le modèle de celui déjà mis en place pour Office 365.

Illustration © Slack

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur