SlateBook x2 : HP perpétue son allégeance à Android

OS mobilesPoste de travail
slatebook-x2-hp-android

Après une première expérience avec la tablette Slate 7 actuellement commercialisée pour 149 euros TTC, HP passe une deuxième fois par la case Android et explore le facteur de forme hybride, en l’objet du SlateBook x2.

La stratégie de HP prend un nouveau tournant. Fraîchement débarquée sur le marché des Chromebooks, la multinationale américaine va plus loin dans l’écosystème Google et passe, pour la deuxième fois en quelques semaines, par la case Android.

La première expérience menée avec la tablette Slate 7 trouve une continuité dans un facteur de forme hybride, en l’objet du SlateBook x2, ordinateur portable convertible pourvu d’un processeur ARM Nvidia Tegra 4… et donc du système d’exploitation mobile de Google. HP diversifie là ses horizons stratégiques pour renforcer ses accroches auprès du grand public, non sans écarter de sa ligne de mire les professionnels en proie aux restrictions budgétaires.

Transformer inside…

Il ne s’agit pas, pour autant, de monter au créneau face aux PC Windows 8, mais plutôt de proposer une alternative flexible, plus autonome, moins onéreuse et qui puisse tout de même s’inscrire dans une logique de productivité, à l’instar des ardoises Transformer d’Asus. Illustration avec la dernière génération des SoC Nvidia, égérie du rapport performance par watt avec ses quatre puces Cortex-A15 à 1,5 GHz, son GPU à 72 coeurs et son modem 4G LTE.

Reste que la logithèque d’Android, quoique fournie (environ 700 000 applications selon Google), compte peu d’outils professionnels. En outre, le matériel lui-même présente quelques limitations, tout particulièrement l’absence de prise en charge de l’USB 3.0 sur les deux connecteurs intégrés à la partie clavier. Ce dernier, amovible, matérialise, au carrefour de l’ordinateur portable et de la tablette numérique, “l’ADN hybride” dont se revendique HP.

… ou Envy x2 ?

Ce même discours était déjà d’actualité l’année passée, à l’heure d’officialiser le modèle Envy x2 (sous Windows 8, avec un processeur Intel Atom “Clover Trail”), auquel le SlateBook x2 succède dans la hiérarchie. Il en reprend d’ailleurs de nombreux traits esthétiques et fonctionnels, mais sous Android, qui sera livré dans sa version 4.2.2 “Jelly Bean”.

Pour 479,99 dollars HT – soit environ 445 euros TTC – à compter du mois d’août, le produit se positionne dans la fourchette de la Nexus 7 32 Go et de l’iPad 16 Go, avec lesquelles il rivalise en termes de stockage (jusqu’à 64 Go de mémoire interne), de résolution d’écran (1920 x 1200 points), de connectique (2 ports USB 2.0, une sortie HDMI, un lecteur de cartes microSD, etc.), mais aussi très probablement d’autonomie. Et pour cause : si l’essentiel de l’électronique est concentré dans la partie tablette, le clavier intègre une batterie supplémentaire.

slatebook-x2

Crédit photos : HP

—— A voir aussi ——
Quiz Silicon.fr : HP, du garage à la multinationale

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur