Smartphone : le Palm Pre disponible le 6 juin

Réseaux

Le Pre marquera un tournant dans l’offre de Palm avec un Web OS, une plate-forme résolument orientée applications web.

Après les rumeurs, l’annonce officielle. Le Palm Pre sera disponible à partir du 6 juin sur le marché américain. C’est Sprint qui en a fait l’annonce sur son site. L’opérateur local exploitera en exclusivité, dans un premier temps, la commercialisation du nouveau smartphone de Palm qui sera distribué dans les boutiques Sprint, en ligne mais aussi dans les grandes enseignes de type Wal-Mart ou Best-Buy. Il s’agit donc d’un lancement de grande envergure. Le Pre sera commercialisé 200 dollars (après rabais de 100 dollars).

Le Pre est attendu au tournant. D’abord pour les nouvelles technologies qu’il embarque. Palm fait une croix (définitive?) sur PalmOS au profit de WebOS, une plate-forme résolument orientée web et contenus en ligne. Outre une ergonomie prometteuse, WebOS a notamment comme caractéristiques de fonctionner en mode multitâches, ce qui permettra de gérer plusieurs applications simultanément, gage de gain de temps dans l’utilisation. De plus, le système est ouvert et devrait attirer de nombreux développeurs.

Présenté en début d’année au Consumer Electronics Show, le Pre propose, dans un format compact et plutôt élégant, un écran tactile (3,1 pouces, 320×480 pixel), les connexions 3G, WiFi, Bluetooth, un module GPS, un appareil photo, un lecteur de carte Flash, support des formats multimédia, etc. Bref, le Pre réunit toutes les caractéristiques des derniers modèles de smartphone sur le marché.

Mais surtout, avec le Pre, Palm pourrait bien jouer sa dernière carte. Le constructeur n’a cessé d’accumuler les pertes sur les derniers mois. Au troisième trimestre fiscal (clos en février 2009), le fabricant historique de PDA annonçait une baisse de ses ventes de 70 % avec une perte de 98 millions de dollars. Si la conjoncture n’est pas étrangère à cette situation, Palm a pris du retard sur la concurrence, notamment RIM qui a su adapter ses Blackberry aux besoins des entreprises. Le Pre est également stratégique pour Sprint qui perd du terrain face à ses concurrents AT&T et Verizon.

palmpre3.jpg

La date de lancement du Pre n’a pas été choisie au hasard. Deux jours plus tard, le 8 juin, s’ouvrira la conférence développeurs Apple. Au cours de laquelle, les dirigeants de Cupertino, sans Steve Jobs, dévoileront l’iPhone OS en version 3.0 et, peut-être, un nouveau modèle du téléphone star. Une conférence que Palm compte bien, si ce n’est court-circuiter, exploiter pour faire du bruit.

Mais l’iPhone n’est pas le seul concurrent du Pre. Les acteurs installés, à commencer par RIM/BlackBerry, l’offre Windows Mobile (avec une version 6.5 qui n’en finit pas d’arriver), le retour annoncé de Nokia avec une plate-forme Symbian remise au goût de l’open source et le nouvel entrant Android fort dynamique resteront difficiles à détrôner. Si Palm veut convaincre et rester dans la course, il aura effectivement intérêt à ne pas rater le lancement du Pre. Aucune date de sortie sur l’Europe n’est pour l’heure annoncée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur