Pour gérer vos consentements :

Smartphones 2018 : Samsung resiste à l’offensive chinoise

Qui sont les champions du smartphone en 2018 ? Les chiffres de Gartner et d’IDC sont en phase pour désigner les leaders même si leur méthode diffère. Le premier communique en termes de « ventes aux clients finaux » ; le second annonce des « livraisons en marques propres ».

Si Samsung et Apple restent, respectivement numéro 1 et numéro 2 du marché, ils ne gagnent plus de parts de marché face à l’armada chinoise composée du trio Huawei, Xiaomi et OPPO.

Fait marquant de 2018 : la concentration du marché.  Selon Gartner, les cinq premiers constructeurs ont capté 59,9 % des volumes de ventes, contre 56,8 % en 2017.  Une tendance   encore plus nette chez IDC : + 6,2 points, à 67,1 %.

Samsung : leader en perte de vitesse

Fort du succès de  sa gamme Galaxy, Samsung reste leader, mais perd du terrain : – 8,2 % de ventes d’après Gartner (295 millions d’unités, soit 19 % du marché) ; – 8 % de livraisons selon IDC (292,3 millions d’unités, soit 20,8 % du marché).

Apple aussi lâche du lest:  – 2,7 % pour Gartner (209 millions d’iPhone) et -3,2 % pour IDC (208,8 millions) malgré la sortie, à l’automne, de trois nouveaux modèles. Il conserve la deuxième marche du podium, mais pour combien de temps ?

Offensive chinoise : Huawei surfe sur  sa marque Honor

Une place de challenger que lorgne Huawei. Porté par sa marque Honor, qui représente la moitié de ses ventes, il a livré 206 millions de smartphones selon IDC (+ 33,6 %) et 202,9 millions d’après Gartner (+ 34,8 %).

Tout aussi dynamiques, Xiaomi et OPPO sont désormais respectivement quatrième et cinquième constructeur mondial. Le premier atteint les 122 millions d’unités (+ 32,2 % selon IDC ; + 37,6 % d’après Gartner) ; le second dépasse les 110 millions (+ 1,3 % d’après IDC ; + 6 % selon Gartner).

Ce trio Huawei – OPPO – Xiaomi a capté 78 % du marché chinois des smartphones en 2018, affirme IDC. C’est 12 points de plus qu’en 2017. Ce marché recule néanmoins (- 10 % environ), contrastant avec d’autres pays d’Asie dont l’Inde, le Vietnam et l’Indonésie – que Samsung vise avec la nouvelle gamme Galaxy M.

Photo d’illustration © Sony

Recent Posts

Qui utilise (vraiment) les outils low code et no code ?

Près de 5 développeurs sur 10 utilisent des outils low / no code. Mais pour…

5 heures ago

DevSecOps : Snyk nomme Adi Sharabani CTO

Snyk a recruté Adi Sharabani au poste de chief technology officer. Il encadre l'évolution technique…

5 heures ago

JavaScript : Meta bascule Jest en open source

Meta a officiellement transféré Jest, son framework de test, à la Fondation OpenJS. Celle-ci s’engage…

6 heures ago

Avec Viva Goals, Microsoft rassemble les collaborateurs autour des objectifs business

Microsoft continue d’étoffer sa plateforme Viva, dédiée à l’expérience collaborateur, en lançant Viva Goals, un…

7 heures ago

Développeurs : Google Cloud pousse Assured OSS

Google Cloud va distribuer un catalogue de bibliothèques logicielles open source approuvées par ses soins.…

10 heures ago

Informatique quantique : BMW renforce sa collaboration avec Pasqal

Le groupe BMW et la start up Pasqal étendent leur collaboration pour concevoir des pièces…

12 heures ago