Smartphones : Apple et Samsung ont accentué leur hégémonie en 2012

Poste de travailSmartphones
smartphones-apple-samsung-2012

En 2012, Apple et Samsung ont conforté leur position au sommet du marché des smartphones. L’iPhone a toutefois cédé du terrain face à la gamme Galaxy S.

En volume comme en valeur, Apple et Samsung ont accentué, en 2012, leur hégémonie sur le marché mondial des smartphones.

Grâce à l’étendue de son catalogue, le fabricant des Galaxy tire son épingle du jeu et conforte son leadership avec, selon Strategy Analytics, 30,4% des 700 millions de terminaux écoulés sur l’année. Ce qui représente environ 217 millions d’unités, soit une hausse de plus de 100% sur un an. Samsung accaparait en effet 19,9% du parc des smartphones vendus en 2011, avec 97,4M d’exemplaires.

Dynamique comparable pour Apple, qui approche quant à lui des 136 millions de smartphones, contre 93 millions un an plus tôt. Quoique plus modérée, cette progression permet à la marque à la Pomme de stabiliser son assise sur le marché mondial, avec 19,4% des parts.

L’écart se creuse

L’écart se creuse entre les deux ténors. La stratégie tous azimuts de Samsung n’y est pas étrangère. Le Coréen adresse tous les segments de marché et projette encore des nouveautés pour les mois qui viennent (dont le Galaxy S4). Il élargit régulièrement sa gamme Android, maintient sa confiance envers Windows Phone et prépare même au moins un téléphone sous Tizen, le système d’exploitation léger issu du projet LiMo.

Son succès va crescendo, porté par une gamme Galaxy S qui a généré 100 millions de ventes depuis 2010. C’est sans compter l’étendue d’un catalogue qui compte 37 modèles, avec des variations en fonction des marchés d’implantation. En outre, les porte-drapeaux pressentis de l’offensive 2013 ont fière allure, entre le smartphone Galaxy S4 et le « tabphone » Galaxy Note III, objets de toutes les spéculations.

50% du marché mondial

A contre-courant, Apple provoque le choc du volume et du haut de gamme en misant sur une offre génératrice de valeur, avec un seul OS et rarement plus de trois smartphones qui cohabitent (actuellement, il s’agit des version 4, 4S et 5 de l’iPhone). Mais qu’importe la stratégie, à eux deux, la firme de Cupertino et son rival coréen captent 50% du marché mondial.

A noter toutefois que l’effervescence générale enregistrée entre 2010 et 2011 (croissance annuelle de 63,8%) s’est tamisée, avec une hausse moindre (+42,7%) de 2011 à 2012. A en croire Strategy Analytics, ce léger repli ressortirait à la satiété des marchés occidentaux, qui ont bouclé la phase d’adoption pour entrer dans un cycle de renouvellement. Amenés à jouer les locomotives à court terme, les pays émergents n’auraient pas encore repris le flambeau.

Pour autant, JP Morgan annonce, pour l’année en cours, des chiffres de ventes proches des 300 millions de terminaux pour Samsung et avoisinant les 180 millions pour Apple. L’inconnue, c’est Nokia. Le fabricant télécoms finlandais a mis en exergue le sursaut de sa série Lumia (4,4 millions d’exemplaires au cours du 4e trimestre 2012), mais il a vu sa part fondre à 5% du marché (- 11 points sur un an). Sans oublier BlackBerry qui pourrait changer la donne.

Les 10 smartphones les plus populaires de l’année 2012, en images

Image 1 of 11

Les 10 smartphones les plus populaires de l’année 2012
1 – Le Samsung Galaxy S3

—— A voir aussi ——
Quiz Silicon.fr : 10 questions sur Samsung

Crédit image : Azuzl – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur