Smartphones : Huawei résiste encore au repli du marché

MobilitéSmartphones

Les ventes mondiales de smartphones ont baissé de 2,7% au 1er trimestre 2019. Il n’empêche, Huawei a réduit l’écart avec Samsung, selon Gartner.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Le ralentissement de l’innovation et la hausse des prix étendent les cycles de remplacement de smartphones et orientent à la baisse les ventes.

Ainsi, au premier trimestre 2019, 373 millions de smartphones ont été vendus dans le monde. Un chiffre en repli de 2,7% par rapport à la même période l’an dernier, rapporte le cabinet Gartner.

Aussi, les deux pays qui vendent le plus de smartphones, à savoir les États-Unis et la Chine, ont vu leurs ventes baisser de 15,8% et 3,2%, respectivement, de janvier à mars.

Anshul Gupta, directeur de recherche chez Gartner, a commenté ces chiffres : « la demande pour des smartphones premium est restée plus faible que celle orientée vers des smartphones de base », a déclaré l’analyste. « Des marques comme Samsung et Apple, qui ont des parts significatives dans les smartphones haut de gamme, ont été impactées. »

Toutefois, avec 71,6 millions d’unités vendues sur le trimestre, le fabricant sud-coréen Samsung a maintenu sa position de premier vendeur mondial de smartphones (19,2% de part de marché). Et ce malgré un repli de 8,8% de ses ventes en volume. Le Galaxy S10 lancé à la fin du trimestre ayant eu peu d’impact sur les ventes de la période.

Huawei second vendeur mondial derrière Samsung

Huawei, malgré les tensions exacerbées avec les États-Unis, a généré la plus forte croissance du top 5 des vendeurs mondiaux de smartphones (+44,5% entre le T1 2018 et le T1 2019). L’industriel chinois a ainsi vendu 58,4 millions d’unités en début d’année.

« Huawei s’est particulièrement bien porté dans deux de ses plus importants marchés, l’Europe et la Grande Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao et Taïwan), où ses ventes de smartphones ont augmenté de 69% et 33%, respectivement », a expliqué l’analyste. Mais le vent risque de tourner à l’international pour Huawei du fait des restrictions annoncées par Washington et du retrait de partenaires de son écosystème.

« L’indisponibilité des applications et des services Google sur les smartphones Huawei, si la sanction est mise en œuvre, bouleversera l’activité smartphones internationale de Huawei. Une activité qui représente près de la moitié de son activité globale de téléphonie », a précisé le directeur de recherche. Selon lui, l’appréhension d’acheteurs risque bien, à court terme, de freiner la croissance du groupe.

Apple voit baisser ses ventes de plus de 17%

La firme californienne Apple conserve sa troisième position mondiale (11,9% de part) du marché des smartphones. Malgré le repli de 17,6% de ses ventes en volume à 44,6 millions d’unités livrées.

La réduction des prix de iPhone « n’a pas suffi à rétablir la croissance sur ce segment au premier trimestre », a précisé Anshul Gupta. Certains clients ne peuvent justifier l’urgence de changer leur iPhone acheté au prix fort il y a neuf mois.

Quant aux groupes électroniques chinois Oppo (7,9% de part de marché) et Vivo (7,3%), qui devance Xiaomi désormais, ils se positionnent aux 4e et 5e rang de ce marché.

(crédit photo © Huawei)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Lire aussi :
  • Huawei
  • Huawei P 30
  • Vivo X20 Plus UD