Smartphones : RIM et Apple, grands gagnants de l'année 2008

Cloud

Nokia a perdu de sa superbe

Les smartphones ont réellement été les stars de l’année 2008 avec des ventes en hausse de quasiment 14% à 139 millions d’unités malgré une fin d’année difficile. Pour autant, ce segment a progressé deux fois plus vite que le marché global des mobiles (+6%), preuve de l’engouement pour ce type de terminaux, portés par l’essor des réseaux haut débit sans fil. Les smartphones représentent désormais 12% des ventes de tous les mobiles.

Selon le Gartner, qui vient de diffuser son classement définitif pour l’an passé, Nokia reste le leader de ce marché mais sa part de marché recule fortement de 50% à 43,7%. Au quatrième trimestre, elle tombe même à 40,8%. Le finlandais a plié face aux assauts de RIM qui a multiplié les lancements de BlackBerry pendant l’année, visant aussi bien les professionnels que le grand public. Sa part de marché est passée de 9,6% à 16,6% et ses ventes ont doublé en un an, passant à 23,1 millions d’unités.

Mais évidemment, le grand gagnant est Apple qui a fait un carton plein avec ses deux iPhone. La pomme revendique désormais une part de marché 9,6% contre 2,7% un an plus tôt. A la quatrième place, on trouve HTC, suivi de Samsung.

Du côté des systèmes d’exploitation, Symbian (Nokia) s’écroule avec une part de marché qui passe de 62% à 47%, tandis que RIM OS flambe. Le système équipant les BlackBerry revendique en 2008 une part de 19,5% contre 10,9% un an plus tôt. Windows Mobile progresse très légèrement (de 11,9% à 12,4%), Microsoft compte désormais sur le nouveau Windows Mobile 6.5 pour regagner du terrain.

Porté par l’iPhone, Mac OS double sa part de marché (10,7%) tandis que les systèmes dérivés de Linux poursuivent leur percée passant de 7,3% à 8,4%. PalmOS ferme le classement (0,9%) et devrait même disparaître puisque Palm mise désormais sur sa nouvelle plate-forme WebOS qui équipe le réussi Pre.

Planche de salut pour les fabricants de mobiles, le segment des smartphones devrait continuer à croître cette année dans un marché global attendu en repli. Reste à connaître l’importance de cette croissance. Gartner table sur 28% quand Informa Telecoms & Media mise sur 35%. iSuppli de son côté donne une fourchette comprise entre 6% et 11%.

Ces bonnes perspectives suscitent des convoitises du côté des fabricants de PC : HP, Toshiba et surtout Acer (avec 10 modèles prévus cette année) revendiquent leurs parts du gâteau.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur