Smartphones : RIM et Palm gagnent des points aux USA

Cloud

L’iPhone d’Apple montre des signes de faiblesse

RIM, le fabricant du célèbre Blackberry récolte les fruits de sa nouvelle stratégie. Ses nouveaux produits lorgnant le grand public séduisent permettant au canadien d’augmenter ses parts de marché, notamment aux Etats-Unis.

Selon la dernière étude du cabinet d’études IDC, sa part est passée à 44,5% sur les trois premiers mois de l’année 2008 aux USA contre 35,1% au quatrième trimestre 2007.

Et cette tendance pourrait vite se confirmer puisque selon les rumeurs, RIM pourrait lancer un nouveau terminal à écran tactile, histoire de venir encore plus titiller Apple.

“RIM fait clairement monter la pression sur Apple, résume Pablo Perez-Fernandez, analyste chez Global Crown Capital, cité par Bloomberg. L’écran tactile sera un très important vecteur de croissance pour un BlackBerry orienté grand public.”

Cette forte montée en puissance fait deux victimes : Apple et Motorola. Le terminal de la pomme, l’iPhone semble en effet marquer le pas, l’effet de mode commence-t-il à s’essouffler ou bien les consommateurs américains attendent-ils la nouvelle version du terminal ? En out cas, la part de marché du smartphone tactile est passée de 26,7% à 19,2%.

Du côté de Motorola, en pleine crise, le manque de nouveautés enfonce le fabricant américain. Sa part de marché chute de 2,6 points à 4,9%.

Palm en revanche reprend du poil de la bête. Le groupe revendique désormais une part de marché de 13,4% contre 7,9% trois mois plus tôt. Palm profite du succès du modèle d’entrée de gamme Centro qui a passé la barre du million d’exemplaires écoulés.

Le sud-coréen Samsung tire son épingle du jeu avec une part qui est passée de 5,1% à 8,6% en un trimestre.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur