Pour gérer vos consentements :
Categories: MobilitéSmartphones

Smartphones : Samsung et Apple toujours au top

Un contexte économique difficile et une demande atone ont impacté à la baisse les expéditions de smartphones au premier trimestre 2022, a relevé Canalys.

Selon la société d’études de marché, les livraisons mondiales de smartphones aux revendeurs ont reculé de 11% en glissement annuel.

« Le marché mondial des smartphones a été freiné par un environnement commercial instable au 1er trimestre », a déclaré Nicole Peng, vice-présidente mobilité chez Canalys.

Le conflit Russie-Ukraine, le spectre de l’inflation et la persistance des perturbations de la chaîne d’approvisionnement ont impacté à la baisse les livraisons au premier trimestre.

La demande atone, comme souvent en début d’année, a conforté la tendance.

Malgré tout, certains fournisseurs s’en sortent mieux que d’autres.

C’est le cas de Samsung et Apple.

Samsung et Apple toujours au top

Samsung domine le secteur. Le fournisseur sud-coréen, qui a remanié son portefeuille de smartphones pour 2022, dispose de 24% du marché en volume dorénavant. Un taux en hausse de 5 points par rapport au trimestre précédent et de 2 points en glissement annuel.

« Samsung a augmenté la production de sa série A populaire pour rivaliser dans les segments milieu et entrée de gamme, tout en rafraîchissant son portefeuille 2022, y compris sa série phare Galaxy S22 », a souligné Sanyam Chaurasia, analyste chez Canalys.

Apple, second avec 18% du marché (+3 points par rapport au T1 2021), n’est pas en reste. La firme américaine a bénéficié d’une demande solide pour sa série iPhone 13.

« L’iPhone 13 continue de capter la demande clients. Et le nouvel iPhone SE lancé en mars devient un moteur en volume de milieu de gamme pour Apple. Proposé à un prix similaire à celui de son prédécesseur, il fournit un meilleur chipset, des performances de batterie améliorées et inclut la connectivité 5G que les canaux opérateurs exigent », a-t-il ajouté.

Les trois autres fournisseurs du top 5 mondial – Xiaomi (13% du marché au T1 2022), Oppo – OnePlus inclus – (10%) et Vivo (8%) – ont vu baisser de un à deux points leurs parts de marché respectives. « Les fournisseurs chinois souffrent toujours de contraintes d’approvisionnement dans l’entrée de gamme », explique Canalys, « et leur expansion à l’échelle mondiale est entravée par un ralentissement de leur marché intérieur », a insisté la firme.

(crédit photo © Shutterstock)

Recent Posts

Scribe : les enseignements à tirer de l’échec de ce projet d’État

Un seul logiciel pour la rédaction des procédures entre police et gendarmerie. C'était l'objectif du…

2 heures ago

HackerOne : quand un initié détourne le bug bounty

Un employé de HackerOne aurait exploité à des fins personnelles des rapports de sécurité soumis…

7 heures ago

Jean-Noël Barrot, nouveau ministre délégué chargé du numérique

Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications du…

24 heures ago

Cloud : Microsoft peine à se convertir à sa « nouvelle expérience commerciale »

Microsoft concède de nouveaux reports dans la mise en place de la « nouvelle expérience…

24 heures ago

PC, tablettes et smartphones : la dégringolade qui s’annonce

Tensions géopolitiques, inflation et difficultés d'approvisionnement impactent à la baisse le marché des terminaux. En…

1 jour ago

Le W3C dit non à Google et Mozilla sur l’identité décentralisée

La spécification DID (Decentralized Identifiers) passera au stade de recommandation W3C début août, en dépit…

1 jour ago