Smartphones: un Noël un peu morose pour HTC

Cloud

Le champion taiwanais a-t-il subi les effets pervers du succès de l’iPhone ?

La success story HTC commence-t-elle à prendre du plomb dans l’aile ? Le péril n’est pas en la demeure, mais les derniers résultats du taiwanais, champion des smartphones sous Windows, montrent un certain essoufflement des ventes.

En effet, au quatrième trimestre (période qui inclut l’ultra-stratégique période de Noël), le fabricant revendique une croissance de 20% sur un an. Le taux pourrait en laisser rêveur certains mais il apparaît bien inférieur aux résultats de novembre (+32%) et surtout très éloignés des prévisions des analystes qui tablaient sur un rythme de +33%…

Chez HTC, la réaction officielle se veut sereine. Cheng Hui-ming, directeur financier du fabricant, explique même que le quatrième trimestre est traditionnellement une période où l’activité est plus faible. Une affirmation un peu étrange puisque Q4 inclut Noël… Autre argument mis en avant (et plus crédible), la pénurie de composants (notamment des puces Qualcomm) aurait pesé sur les livraisons de terminaux.

Une autre explication, qui n’a pas été évoquée par la firme asiatique, pourrait peut-être se trouver du côté du succès de l’iPhone d’Apple qui vient chasser sur les terres d’HTC. Ce dernier s’étant positionné assez tôt sur le segment des écrans tactiles avec le Touch (vendu à 800.000 exemplaires). Le gros effet de mode autour du terminal à la pomme a dû faire souffrir HTC.

Pour contrecarrer ce succès, HTC dispose néanmoins de plusieurs armes. Le groupe a noué d’étroites relations avec les opérateurs (notamment Orange) à qui il vend des terminaux en marque blanche. Par ailleurs, il est très bien implanté en Europe et applique une politique tarifaire agressive.

Surtout, HTC mise sur le rythme soutenu de sortie de ses nouveautés smartphones/touchphones, mais aussi PDA ou mini-PC. Le groupe entend adresser tous les segments de marché possibles et imaginables dans la mobilité. En octobre dernier, il a ainsi présenté le P6500, un PDA professionnel communicant, le HTC Shift un mini-PC communicant sous Windows Vista, 3G+ et WiFi, le smartphone S730, version améliorée du S710 qui a fait la joie d’Orange et surtout le Touch Dual. Considéré comme un iPhone killer, ce modèle est au coeur de la stratégie d’HTC. En France, il sera vendu par Orange et SFR au prix de 100 euros (avec un abonnement). De quoi retrouver des taux de croissance à 30% ? HTC joue néanmoins la prudence et vise +20% pour 2008.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur