SoC BCM23550 : l’entrée de gamme selon Broadcom

Composants

Avec son nouveau SoC BCM23550, Broadcom offre une solution performante pour les smartphones d’entrée de gamme et vient ainsi concurrencer sur leur terrain MediaTek et RockChip.

Les smartphones d’entrée de gamme seront bientôt le vecteur principal de croissance de la téléphonie mobile. Broadcom l’a bien compris et propose son nouveau SoC BCM23550. Sans concession sur les performances, il se veut également exhaustif en termes de fonctionnalités.

Une connectivité exhaustive

Intégrant un processeur ARM quad coeur Cortex-A7 cadencé à 1,2 GHz, le SoC BCM23550 offre une connectivité complète. La puce supporte en effet le WiFi 802.11ac baptisé “WiFi 5G” par Broadcom et embarque un modem compatible HSPA+ (débits descendants théoriques maximaux descendant de 21 Mb/s et ascendant de 5,8 Mb/s).

Le NFC est également de la partie avec un support des principales spécifications : du NFC Forum, de l’EMVco et celle relative au portefeuille mobile QuickTap de China UnionPay.

Le SoC est capable d’accéder au système de positionnement par satellites (GNSS pour Global Navigation Satellite System) grâce à une comptabilité avec les systèmes GPS et GLONASS. Le WLAN, les MEMS et le Cell-ID (numéro pour l’identification univoque de la station GSM à laquelle le téléphone s’est connecté) assurent en complément la géolocalisation outdoor et indoor.

Tous les attributs pour le multimédia

Complet en ternes de connectivité, le SoC a aussi des attributs convaincants pour le multimédia.

Il supporte ainsi un APN avec une résolution pouvant atteindre 12 MPixels gràce à son ISP (image sensor processor) et permet aussi bien la lecture ou l’enregistrement de vidéos en 1080p à 30 ips.

Doté de l’IP VideoCore IV (qu’on trouve également dans le BCM2835 du Raspberry Pi), il est capable de gérer des graphismes 3D. Basé sur un ARM Cortex-A9, VideoCore intègre les processeurs graphique et vidéo.

Grâce au support du Miracast, il est capable d’afficher simultanément une définition 720p sur l’écran du smartphone et une vidéo HD via le WiFi.

S’il permet de voir double (affichage simultané vers deux sorties), il se distingue aussi par un support de deux cartes SIM et un double microphone, l’un permettant une annulation active du bruit ambiant.

Dans une même logique de qualité de la voix via les transmissions cellulaires, il supporte la voix HD grâce au codec Wideband-AMR. Ce dernier permet de faire transiter avec un faible débit des signaux (paroles) quantifiés sur 16 bits à 16 kHz, soit un débit initial de 256 kbit/s ramené à 12,65 kbit/s avec le Wideband-AMR.

Dans une logique d’incitation à l’adoption de son SoC, Broadcom l’a rendu compatible broche à broche avec le SoC BCM21664T (modèle avec CPU double coeur et HSPA+). Ceci est de nature à accélérer le time-to-market pour les intégrateurs ayant déjà opté pour un SoC Broadcom.

Le SoC BCM23550 trouvera face à lui des solutions comparables telles que le MT8125 (et dans une moindre mesure le MT6572) de MediaTek et le RK3188 de RockChip.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur