SoC MT6592 : MediaTek prêt à en découdre avec Qualcomm

Composants

Annoncé officiellement le 28 juillet par MediaTek, le SoC MT6592 intégrant un total de 12 coeurs à architecture ARM va faire ses débuts au prochain CES. MediaTek démontre ainsi sa volonté de ne pas rester cantonné aux SoC mobiles d’entrée de gamme.

Connu pour ses processeurs d’application mobile d’entrée de gamme, MediaTek entend bien élargir son pré carré avec un SoC mobile plus performant.

Le premier processeur à 8 coeurs Cortex-A7

Le SoC MT6592 sera le prochain fleuron du catalogue de MediaTek. La société taïwanaise le dévoilera lors du prochain CES qui se tiendra à Las Vegas du 7 au 10 janvier 2014.

Pour venir se frotter à Qualcomm, MediaTek a mis les petits plats dans les grands. Pas de Cortex-A15 ou de Cortex-A50 toutefois puisque c’est l’architecture Cortex-A7 (petite surface de silicium et faible consommation électrique) qui est présente dans le SoC MT6592.

Exit également l’agencement big.LITTLE de deux jeux de 4 coeurs (4 à architecture Cortex-A7 et 4 autres à architecture Cortex-A15 pour le Samsung Exynos 5 Octa), place à l’intégration de 8 coeurs Cortex-A7 cadencés jusqu’à 2 GHz et pouvant fonctionner simultanément.

Gravée en 28 nm, la puce intègre également un GPU ARM Mali à quatre coeurs supportant la lecture de vidéos en définition Ultra HD et les nouveaux codecs tels que le VP9 de Google et le H.265/High Efficiency Video Coding (HEVC).

Un SoC optimisé pour le multitâche selon MediaTek

Selon MediaTek, le SoC MT6592 serait capable d’allouer intelligemment et de façon optimisée la puissance de calcul offerte par ses 8 coeurs à architecture Cortex-A7.

Le multitâche serait ainsi l’apanage d’une telle solution à 8 coeurs : télécharger des données via le Web, tout en jouant ou en streamant une vidéo en Full HD sans lag ni surconsommation électrique, ne serait plus qu’une formalité.
Chaque onglet du navigateur internet pourra ainsi être attribué à un coeur et les différents effets 3D répartis sur les coeurs.

Il n’en reste pas moins qu’un telle solution nécessite un software optimisé pour tirer profit des 8 coeurs.
Réelle avancée ou bien pur marketing, toujours est-il que MediaTek ne se contente plus de proposer des SoC mobiles d’entrée ou de milieu de gamme.

Avec un score de 30 000 (pour le MT6592, nom de série de ce SoC) au benchmark AnTuTu, ce futur SoC pourrait venir concurrencer les Snapdragon 800 de Qualcomm et autre Tegra 4 de Nvidia. Hisilicon de concert avec Huawei devrait également rejoindre le club fermé des fabricants de CPU mobiles octocoeur mais le déclinera vraisemblablement avec un dispositif de gestion dynamique des coeurs baptisé AIPS (pour Artificial Intelligence Power Scaling).

De son côté, MediaTek entend bien profiter de la manne financière que représente le boom des dispositifs mobiles et venir concurrencer Qualcomm. Dans cette optique, le constructeur taïwanais devrait également lancer prochainement un modem LTE baptisé MT6290.

La puce ARM octocoeur de MediaTek devrait intégrer des dispositifs mobiles dès le premier semestre 2014.

Crédit photo @MediaTek


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur