'Soft At Home' : la domotique numérique selon Orange, Sagem et Thomson

Régulations

Cette société commune développera une plate-forme logicielle pour simplifier et piloter les services numériques dans le foyer

La maison numérique est décidément au centre des préoccupations d’Orange. Depuis 2004, l’opérateur multiplie les initiatives en la matière. Dernière en date : la création d’une société commune avec Sagem (le numéro un des décodeurs) et Thomson, baptisée Soft At Home.

L’enjeu pour ces industriels est simple : concevoir, développer puis déployer des produits et services qui répondent à la pluralité d’architectures de réseaux domestiques et aux nouveaux usages des clients. Des usages marqués par le souhait d’accéder de manière simultanée à de nombreux services, au travers des nombreux terminaux numériques du foyer (TV, chaîne hifi, PC multimédia, téléphones fixes et portables, console de jeux…).

Soft At Home a donc pour vocation de créer un standard pour l’interconnexion des équipements de l’écosystème multimédia. La plate-forme permettra par exemple l’accès sur la TV aux photos stockées sur ordinateur, la prise d’un appel téléphonique avec la télécommande de la télévision, ou encore la sauvegarde simultanée des contenus multimédia, quel que soit l’endroit où se trouvent les équipements numériques dans la maison.

Selon les trois entreprises, Soft At Home permettra aux opérateurs de lancer de nouveaux services innovants plus rapidement, et mieux adaptés à leurs besoins de différentiation. Elle permettra également aux constructeurs de réduire leurs coûts de développements et d’augmenter leurs volumes de vente, en libérant tout le potentiel du marché du « Home Networking » pour leurs terminaux et équipements.

Orange précise d’ailleurs que la prochaine génération de ses passerelles résidentielles et de décodeurs TV sera équipée des logiciels de Soft At Home.

L’accord entre les trois géants n’est pas exclusif : Soft At Home souhaite rapidement accueillir de nouveaux partenaires au sein de son capital, peut-on lire dans le communiqué.

On l’a dit, Orange multiplie les initiatives dans la domotique depuis 2004. A cette époque, la filiale de France Télécom signe un partenariat avec Intel. Les deux sociétés expliquent vouloir travailler ensemble sur l’évolution des passerelles de services de communication à la maison.

Un peu plus tôt, l’opérateur historique signait un partenariat similaire avec Thomson (terminaux multimédia portables en vue de les doter de capacités nomades et plates-formes permettant de connecter les périphériques multimédia d’un foyer ainsi que les services et équipements liés à la visiophonie).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur